Les leaders influents savent comment accroître leur visibilité, leur efficacité et leur niveau d’influence. Ils font en sorte que leur poste soit une entreprise à lui tout seul, plus efficace et rentable. Ils définissent des normes plus élevées pour mieux servir leurs partenaires et leurs clients. Et, ce faisant, ils créent des opportunités positives non seulement pour eux-mêmes, mais aussi pour leurs collègues à tous les niveaux.

La clé de l’expansion de l’influence est de devenir un leader qui inspire les autres à le suivre. Mais comment y parvenir ? En suivant ces cinq comportements partagés par toutes les personnes d’influence :

  1. compétences techniques et professionnelles,
  2. compétences interpersonnelles et charisme,
  3. réputation professionnelle,
  4. présence de l’exécutif
  5. persuasion.

1. Améliorer vos compétences

Améliorer vos compétences est la première étape pour construire votre réputation. Investissez dans l’obtention de diplômes et certifications avancés pertinents dans votre domaine d’activité. Travaillez de manière déterminée les opportunités de développement professionnel pour que vos compétences soient toujours à jour.

Il ne s’agit pas seulement d’apprendre le travail de votre patron ; prenez le temps d’apprendre les tâches essentielles que vos collaborateurs doivent accomplir. Lorsque vous comprenez leur travail, vous êtes en mesure de prendre de meilleures décisions, d’utiliser vos équipes de manière plus efficace et de gagner leur respect et leur fidélité.

Cela ne signifie pas qu’un directeur d’hôpital doive apprendre à être un chirurgien du cerveau ou une infirmière certifiée. Mais cela signifie que le responsable de santé doit comprendre les défis, les problèmes et les maux de tête auxquels est confronté son personnel – dans son ensemble, de l’administratif aux compétences cliniques, en passant par la conformité.

2. Affûtez votre sensibilité

Il ne fait aucun doute qu’il y a eu des managers qui ont extrêmement bien réussi et qui n’ont jamais été très sympathiques. Mais ils ont réussi malgré leurs mauvaises compétences relationnelles, pas grâce à elles. L’amélioration de votre potentiel de sensibilité est plus facile à dire qu’à faire.

  • Partez d’un a priori positif sur les gens, plutôt que négatif.
  • Captivez les autres en faisant quelque chose de constructif qui parachève leur travail.
  • Partagez les lauriers avec vos collaborateurs. Ils sauront parfaitement à quoi s’en tenir.
  • Ne vous défaussez jamais sur les autres quand les choses tournent mal.
  • Rappelez-vous le nom des gens. Et ceux de leurs conjoints et enfants (prenez des notes !).
  • Dites à ceux avec qui vous travaillez, « Vous savez ce que j’ai toujours admiré en vous ? » Ensuite, complétez la phrase.

3. Améliorez votre réputation

Les dirigeants doivent être respectés. Et pour les cadres de haut niveau, ou ceux qui aspirent à le devenir, la compétence technique n’est pas suffisante. Le dirigeant doit devenir compétent dans l’exercice judicieux de l’autorité. Comment peut-il le faire ?

  • Savoir quand prendre une décision — et quand s’y tenir. Les leaders indécis paralysent une organisation. Les autres commenceront à esquiver la responsabilité, au lieu de prendre au bond la balle que vous leur envoyez. Une fois que vous avez recueilli toutes les informations que vous pouvez raisonnablement attendre, et construit tout le « consensus » que vous pouvez, sachez quand dire « Ok, les gars (ou mesdames), voici ce que nous allons faire ».
  • Effectuer un suivi. Vérifiez la bonne diffusion de vos directives pour voir si elles sont respectées. Si vous avez pris une mauvaise décision, ajustez votre position. Mais n’ignorez pas votre objectif, les réalités de la situation ou les capacités de votre équipe.
  • Respectez les normes de comportement que vous définissez. Vous ne pouvez pas vous attendre à faire respecter des normes de professionnalisme et de comportement par les autres si vous ne les incarnez pas.

4. Améliorer votre présence décisionnelle

La présence décisionnelle consiste à avoir une personnalité qui témoigne de puissance et de confiance. L’attraction magnétique d’une personnalité charismatique attire les autres et les oblige à la suivre. Ils font confiance à son leadership et se nourrissent de sa confiance en soi.

  • Travailler sur des projets visibles. Recherchez des projets qui seront remarqués par votre entourage professionnel. Lorsque vous excellez dans des projets manquants de visibilité, seul votre propre département s’en rendra compte. Lorsque vous excellez dans des projets visibles ou des projets générant des revenus, vous augmentez considérablement votre visibilité jusqu’aux niveaux supérieurs de la Direction.
  • Soyez le calme de la bande. Gardez vos nerfs lorsque les autres les perdent. Les crises permettent que s’expriment le meilleur et le pire chez les gens. Les grands leaders tentent, en premier lieu, d’éviter les crises. Mais quand l’inévitable se produit, soyez le premier au front, en première ligne, et soyez le seul à prendre des décisions raisonnables et rationnelles. En temps utile les gens s’en souviendront.

5. Améliorer votre persuasion

La persuasion consiste à créer des alliances. Lorsque les autres se rallient à votre idée, il leur devient plus facile de vous suivre. Recherchez des liens avec des personnes qui ont du pouvoir et de l’influence. Si vous les faites monter à bord, d’autres vous feront confiance par rapport à la direction que vous prenez.

Une grande partie de la persuasion provient de la capacité à se mettre à la place des autres. Comment perçoivent-ils la situation ? Est-ce qu’ils tirent un bénéfice du plan d’action que vous proposez ? Comment l’action est perçue par la direction intermédiaire, par les employés de base, par les clients, les actionnaires, les donateurs ou d’autres parties prenantes ?

Voici un petit exercice : si vous prévoyez un recul par rapport à une ligne d’action proposée, essayez de préparer par écrit un argument cohérent et fondé de leur point de vue. Vous ne pouvez pas vous attendre à persuader les autres si vous ne comprenez pas d’abord leur position suffisamment bien pour l’exprimer vous-même.

Une fois que vous l’avez fait, vous êtes en excellente position pour établir un consensus et former les alliances dont vous avez besoin pour faciliter la réussite de votre projet.