Qu’est-ce qu’une entreprise « responsable » ? Part 5

Philippe | 5 avril 2019 | 0 commentaires

Part 5 : des performances durables.

 

 

 

Dans quatre précédents posts, nous avions vu quatre des caractéristiques de l’entreprise responsable, à savoir qu’elle se devait d’être honnête et juste, puis une citoyenne active, puis employeur responsable, enfin protéger le futur commun.

 


Le cinquième et dernier chapitre abordant la nature d’une entreprise responsable concerne sa capacité à inscrire ses performances dans la durée.


En la matière, deux critères semblent à retenir :


. le choix et la constance de l’objectif de l’entreprise,
. l’ouverture au contrôle public de la cohérence entre l’objectif et l’activité réelle.

 


1. Fonctionner fidèlement à un but qui serve la société, respecte la dignité des personnes, et ainsi génère un juste retour à des investisseurs responsables.


Le choix de l’objectif est, tout le monde en conviendra, un élément primordial définissant la mission que se donne une entreprise.


Faire, de gagner de l’argent, l’objectif premier de l’entreprise est-il un objectif valide ? Les banques qui font de la spéculation en millisecondes poursuivent-elles un objectif durable ?

 


Certains pourront vous répondre par l’affirmative, considérant que cela permet de faire des profits, donc de payer des employés, qui, eux-mêmes, réinjectent le l’argent dans l’économie et peuvent ainsi se nourrir et vivre, prolongeant la présence de l’être humain sur terre, et donc servant la société.


Et ils n’ont pas tort à un certain niveau.


Toutefois, cette activité ne créée pas de richesse concrète, c’est un jeu à somme nulle. Ce que gagnent les uns, c’est ce que perdent les autres. Ce n’est qu’un transfert de richesses vers ceux qui ont les ordinateurs les plus performants.


C’est là où la notion de choix de l’objectif prend son sens et sa difficulté.


Car on pourrait imaginer, purement théoriquement, une banque faisant de la spéculation en millisecondes se servir d’une part importante de ses profits pour financer des actions humanitaires, sociales ou caritatives.


L’objectif serait sans doute noble, mais serait-il en accord avec la notion de responsabilité à long terme que doit intégrer une entreprise dite responsable ?


En d’autres termes, Robin Des Bois poursuivait-il un objectif qui serve la société et respecte la dignité des personnes en volant aux riches pour donner aux pauvres ?


Même si c’est sans doute mieux de donner le produit de ses larcins aux pauvres plutôt que de le garder pour augmenter sa fortune personnelle, cela reste un jeu à somme nulle que l’on peut résumer par le proverbe : « le bonheur des uns fait le malheur des autres ».


A partir du moment où l’activité d’une entreprise est basée sur le fait de générer du malheur pour certains, il est peu vraisemblable qu’elle s’inscrive dans les critères évoqués ici.


Et c’est là que réside toute la difficulté, car toute entreprise qui pollue un tant soit peu génère une forme de malheur pour certains.


Il ne s’agit donc pas de considérer que tout activité qui génère des déchets n’est pas une activité responsable – dans la mesure où ils peuvent être retraités, valorisés ou simplement compensés - mais de faire le choix d’une activité ayant un objectif résolument tourné vers le « gagnant-gagnant ».


Cela paraîtra utopique à certains, mais force est de constater que l’objectif de beaucoup d’entreprises pourrait être en accord avec ce principe. Il suffit souvent de produire une réflexion en profondeur, d’adapter les modes de fonctionnement et d’être constant dans la démarche pour parvenir à respecter la société et préserver la dignité humaine.

 

 

Concernant le juste retour à des investisseurs responsables, il faudrait définir le mot « juste retour » et il ne semble pas réaliste de vouloir le faire d’une manière générale. C’est un équilibre à trouver au cas par cas, en fonction des investisseurs et, vouloir normer la chose arbitrairement ne semble pas être susceptible de remporter une adhésion unanime, donc ne pas être possiblement durable.


En la matière, encore une fois, ce sont les valeurs de vie personnelles des personnes (les investisseurs en l’occurrence) qui doivent être travaillées pour parvenir à l’équilibre souhaité.

 

 

 

2. Permettre et accueillir un examen public de la cohérence entre ses objectifs déclarés et ses actes.


Le point du contrôle public est primordial pour tous :


. Pour la société dans son ensemble, afin d’assurer la cohérence de l’évolution de chacun par rapport à des contraintes sociétales en perpétuelle évolution.


L’entreprise, en toute bonne foi, peut ne pas avoir connaissance de données prenant en compte l’ensemble de la société et c’est à cette dernière que revient le rôle de l’en informer et de l’accompagner dans d’éventuels ajustements.

 

. Pour l’entreprise elle-même, car il constitue un appui pour lui permettre de s’assurer des dérives possibles que le temps peut provoquer dans l’application d’une démarche initiée comme positive, mais possiblement perdue de vue sous l’effet des impératifs quotidiens.

 

 

Si l’entreprise s’inscrit dans une démarche responsable de bonne foi, elle ne peut redouter l’examen public (si tant est qu’il soit normé et garantit par des possibilités de recours indépendants) et le considérera comme une aide précieuse.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comment mieux gérer les conflits au sein de ses équipes
L’organisation du changement en entreprise : évolution ou adaptation
Bien définir les valeurs d’entreprise : un enjeu crucial
Toute perception est réalité : 8 étapes pour changer la façon dont les autres vous voient
Pour changer votre travail sans changer de travail : changez d’altitude.
10 astuces pour définir ses objectifs et réussir sa carrière
Pouvoir et autorité : l’illusion de l'accomplissement
La résolution de conflits : l'une des compétences essentielles du dirigeant.
Qu’est-ce qu’une entreprise « responsable » ? Part 5
Qu’est-ce qu’une entreprise « responsable » ? Part 4
Qu’est-ce qu’une entreprise « responsable » ? Part 3
Qu’est-ce qu’une entreprise « responsable » ? part 2
Qu’est-ce qu’une entreprise « responsable » ?
Les piliers de la mission d’une entreprise responsable
Y a-t-il une cohérence entre valeurs d’entreprise et valeurs de vie ?
Rétablir une culture d'entreprise dégradée comme clé d’un succès durable
Cinq étapes faciles pour développer vos compétences de leader.
Manque d’argent pour créer votre entreprise ? Voici 3 pistes qui vous aideront.
Vous avez choisi la disruption ??? Vous avez raison !
La pensée positive chez les dirigeants, c'est important !
Stop aux cadences infernales ! Coaching en entreprise : la marge de rentabilité inexploitée.
Executive Coaching ou Coaching de Vie ? Quelle est la différence ?
La bonne volonté n’excuse pas l'incompétence ou comment aider constructivement
Vous n’avez qu’une seule vie, mélangez-la !
La question est : comment développer ma capacité d’influence ?...
Burnout : la compétition en œillères
Dix conseils pour effectuer des évaluations professionnelles de qualité
Pourquoi le développement des talents en entreprise est important
La désobéissance intelligente : suscitez les commentaires constructifs
7 distractions stupides que tout leader devrait éliminer.
Comment se sortir d’une petite embuscade post-réunion.
7 réponses gagnantes pour contrer les manipulateurs maléfiques.
Comprendre la complexité : utilisez 7 axes de la pensée éthique
Victime de rumeurs sur votre lieu de travail, comment réagir ?
Vous voulez motiver votre équipe ? Devenez coach plus que manager.
La résilience peut-elle vous différencier en tant que leader ?
La confiance collective dans votre entreprise... ? 5 conseils pour l’accroître
Les 7 saboteurs de succès à éviter dans les affaires
Transformer l’échec en réussite : 3 réactions envers vos collaborateurs.
Arrêtez les travaux forcés, retrouvez le goût de la vie, même au travail.
Vous avez trop à faire ? Comment déléguer efficacement
Marre de faire le travail de vos collaborateurs à leur place ?
Vous débutez en tant que patron ? 4 pièges à éviter
Pour réussir aujourd'hui dans l’entreprise, vous avez besoin de sagesse.
Vous voulez atteindre rapidement vos objectifs ?
Procrastination : qu'est-ce que cela vous coûte et comment y remédier ?
La négociation d’affaires : on n’attrape pas les mouches avec du vinaigre
La marque d'un grand patron : responsabilisation de ses collaborateurs
Optimisation du travail d'équipe : identifiez les maillons faibles.
Mauvaise nouvelle à annoncer ? Communiquez efficacement auprès de vos collaborateurs
Faites-vous trop de choses à la fois ? Les 7 points pour répondre
Vous connaissiez ce truc pour augmenter, de façon garantie, votre créativité ?
Un peu submergé ?... Quelques trucs pour sortir la tête de l’eau.
La gestion du capital humain vous paraît être un casse-tête ? 9 règles simples pour vous en sortir.
Besoin de résultats ? 6 Stratégies pour construire une équipe plus forte
Sept étapes pour une communication claire et efficace
Pour garder votre motivation au travail, suivez le guide !
Comment améliorer votre communication en période de crise.
Vous vouliez accroître votre productivité ?
Voilà 14 façons d’y parvenir !
Être mieux écouté par les autres :
9 conseils pour améliorer votre communication
Burn out en approche ? Quelques conseils pour l'éviter.
Relations au travail : 5 comportements pour améliorer vos relations avec des collègues difficiles
Leadership au féminin : les trois essentiels qu'il vous faut connaître.
Avez-vous l’influence d’un leader ?
5 points pour développer votre leadership
Apportez une nouvelle vigueur dans votre travail
Vous voulez avoir des collaborateurs performants ? 7 points essentiels pour y parvenir
Besoin d'aide pour faire avancer votre carrière ???
Connaissez vous les 6 fondamentaux pour développer un avantage concurrentiel au travail ?
Contre le sentiment d’être submergé : la fragmentation
Managez-vous pour obtenir le meilleur de vos équipes ?
Comment vaincre la peur de parler en public
06 14 83 6 30
109 boulevard de Sébastopol
75002 Paris
98 avenue de la République
93300 Aubervilliers
N'hésitez pas à me contacter,
je vous répondrai très vite !
Contactez-moi
©2020 Philippe Maitre - Conception : Infomaster
phone-handsetmap-markermagnifiercross