Ou les avantages du coaching de vie pour la fonction de dirigeant

 

Nous avons tous un potentiel inexploité en nous-mêmes, que nous en ayons conscience ou non.

 

Ce potentiel peut nous projeter vers les sommets à la condition de trouver un moyen d’y accéder. Divers aspects de notre vie pourraient en être grandement améliorés, y compris nos perspectives professionnelles.

 

Être accompagné par un coach de vie pourrait nous aider à libérer notre vrai potentiel et devenir bien plus que ce que nous sommes actuellement. Quand vous savez absolument qu’il y a quelque chose de plus en vous, avoir une perspective d’une tierce partie pourrait vous ouvrir des portes, vous n’imaginez pas à quel point.

 

Les fonctions de leader peuvent grandement bénéficier d’une amélioration des perspectives de vie. Le type de personne que nous sommes se reflète dans la façon dont nous traitons nos collaborateurs.

 

Bien que nous puissions essayer de séparer la vie personnelle et le travail, les attitudes et les comportements sont généralement similaires dans les deux.

 

S’améliorer dans une perspective personnelle améliorera, à coup sûr, votre performance globale en tant que leader. À mesure que vous progressez dans votre compréhension de vous-même, vous progressez dans celle des autres.

 

Cette compréhension peut vous aider à remarquer le potentiel des autres au sein de vos équipes et à les guider dans leur propre voie.

 

Vous n’avez pas besoin de devenir un expert en motivation pour aider les autres au sein de votre organisation. La sagesse que vous gagnez grâce au coaching en développement personnel peut être partagée avec vos collaborateurs afin de les aider à tirer parti de leur propre potentiel.

 

 

Vous n’avez pas besoin d’être un coach de vie

 

Vous n’avez pas besoin d’être leur coach de vie personnel, mais partager ce que vous avez appris peut amener votre équipe à un niveau supérieur de productivité et de satisfaction au travail.

 

En tant que leader, vous voulez que les autres suivent votre exemple. Si vous voulez que vos subordonnés se comportent d’une manière spécifique, vous devez leur montrer ce comportement.

 

C’est votre travail de pousser votre personnel vers l’excellence et avoir un coach pourrait vous aider à augmenter ce potentiel en cultivant de l’intérieur votre propre excellence.

 

Vos collaborateurs s’inspireront de vous et celui qui personnalise l’excellence est généralement suivi par l’excellence. Les connaissances et la sagesse que vous pourriez obtenir d’un coach de vie pourraient se refléter dans vos actions et votre personnel intègrera cette attitude positive.

 

Avez-vous remarqué que si une ou deux personnes ont une mauvaise journée, tout le monde semble faire de même ? Les attitudes sont contagieuses et le pessimisme se développe assez rapidement.

 

Une bonne attitude est contagieuse

 

Si vous n’êtes pas satisfait de la situation de votre vie, cela peut provoquer un effet domino au sein de vos équipes. Vous comprendre vous-même conduit à un bonheur intérieur auquel les autres sont sensibles. Si votre attitude reste positive, il sera très difficile de faire mettre le groupe en danger.

 

En tant que leader, c’est à vous de « rallier les troupes » et d’inspirer ceux qui sont sous vos ordres. Même si c’est la dernière chose que vous voulez faire, sachez que vos collaborateurs comptent sur vous en matière de force et de résistance.

 

Développer une force intérieure personnelle améliore vos capacités de leadership. Les leaders timides ou hésitants perdent généralement le contrôle de leur équipe et le chaos peut en résulter.

 

Être confiant dans vos actions ne signifie évidemment pas que vous devez être vaniteux. Une surabondance de vanité pourrait être aussi préjudiciable aux efforts de votre équipe que de la timidité.

 

Il y a un équilibre qui est facilement gérable pour montrer de la confiance dans vos actions et décisions, sans paraître vouloir être considéré comme meilleur du monde. Le fait est que vous ne seriez pas un leader sans le reste du monde. Vous pouvez aspirer au progrès, mais restez conscient de votre propre humanité.

Ne laissez pas la fierté vous empêcher d’explorer les zones de vous-même que vous connaissez et dont vous savez qu’elles recèlent des ressources inexploitées. Avoir un regard extérieur honnête et indépendant sur vous pourrait vous aider à réaliser combien il y a réellement en vous.

 

Un coach est un spécialiste pour trouver ces zones et vous aider à les faire remonter à la surface.

 

Habituellement, un regard de tiers sur une circonstance donnée est un réel plus et demander de l’aide ne signifie pas que vous êtes incapable de votre propre développement. Cela signifie que vous êtes assez sage pour réaliser que vous avez besoin d’aide et que vous voulez vous améliorer.

 

Les coaches de vie ne vous disent pas ce que vous devez faire

 

Un coach de vie ne vous dit pas ce que vous devez faire. Il ou elle ressemble plus à un guide qui peut vous aider à voir la plénitude de votre potentiel. Essentiellement, ils peuvent agir comme de l’optimisme et de la conscience, mais en vous laissant le contrôle total de vos actions.

 

Le sentiment d’optimisme est toujours bénéfique pour un dirigeant, car il aide les autres à voir les aspects positifs dans des situations compliquées. Même lorsque la situation semble s’assombrir, un leader ayant un point de vue optimiste peut avoir un gros impact sur la productivité au sein de ses équipes.

 

Certains prennent le dicton sur l’optimiste : « le verre est à moitié plein » et l’embellissent avec « le verre sera bientôt plein ». Une attitude stable comme celle-ci a aidé de nombreuses équipes à surmonter des situations désastreuses.

 

Le coaching de vie peut être plus à votre avantage que vous ne le pensez. Non seulement vous distinguerez mieux vos propres aspects positifs et ce que vous pouvez améliorer dans votre vie personnelle, mais vos compétences de dirigeant pourraient être grandement améliorées en donnant aux autres une direction sur laquelle ils peuvent compter.

 

Votre succès en tant que leader ne se mesure pas à vos aspirations, mais à vos actions et à la sagesse que vous tirez de vos expériences.