Faites-vous trop de choses à la fois ? Les 7 points pour répondre

Philippe | 16 octobre 2017 | 0 commentaires

Actuellement, dans beaucoup d’entreprises, il semble qu’il y ait une nécessité d’avoir l'air sur-occupé. Plus vous paraissez submergé, mieux vous êtes perçu. Mais faire trop de choses à la fois ne vous est-il pas néfaste ? Quel est votre véritable bénéfice ? Si vous êtes un sur-occupé chronique, un multitâches confirmé, qu’en retirez-vous ? Et, peut-être plus important, quelle est la qualité du travail que vous produisez ?

Posez-vous ces sept questions :

1 . Pensez-vous que vos projets sont plus importants que ceux de vos collègues ?
2 . Vous sentez-vous irrité lorsque les autres prennent trop de temps pour faire les choses ?
3 . Enchaînez-vous frénétiquement, de manière courante, vos activités ?
4 . Incitez-vous vos équipes à faire les choses plus vite ?
5 . Êtes-vous impatient quand vous devez écouter d'autres personnes ?
6 . Avez-vous souvent l'impression que vous ne pouvez pas faire tout ce que vous avez à faire ?
7 . La culture de votre entreprise récompense-t-elle le fait d’être occupé ?

Et maintenant, la question de bonus : de quand date la dernière fois que vous vous êtes concentré sur une seule tâche jusqu'à son achèvement complet ? Si vous ne vous souvenez pas, ou si vous savez que cela fait des semaines ou même des mois, prenez du temps, dès maintenant, pour prendre un tout petit peu de recul par rapport à votre travail. Mesurez la quantité par rapport à la qualité. Évaluez la qualité du travail produit en monotâche par rapport à celle du travail en multitâche.

Il y a eu de nombreuses études scientifiques sur la façon dont le cerveau humain fonctionne pour effectuer le multitâche. Certaines activités se prêtent au multitâche et d'autres pas. Pour être efficace, l'une des tâches doit être relativement routinières et ne pas mobiliser vos ressources intellectuelles. Écouter un livre audio en marchant sur un tapis roulant, par exemple, ou mâcher du chewing-gum tout en descendant un escalier (même si cette combinaison de tâches semble manifestement poser un problème à un certain Gerald Ford). Cependant, lorsque les tâches ont des composants similaires, l'efficacité disparaît (et oui ! Voilà l'explication de la chute...). Par exemple, vous ne pouvez pas faire du bon travail en répondant à un e-mail tout en parlant au téléphone, parce que ces deux activités impliquent la communication ; faire les deux à la fois génère un conflit dans votre esprit.

Si vous avez répondu « oui » à certaines des questions ci-dessus, vous savez probablement déjà que votre efficacité, la qualité de votre travail, ainsi que votre satisfaction et votre bien-être général, ne sont pas à leur niveau optimal. Comment faire pour passer à une mentalité plus monotâche ?

Mettez en œuvre ces trois idées et constatez le résultat.

 

1. Travaillez par lots.

Votre cerveau fonctionne mieux lorsque vous divisez votre travail en lots gérables. Regroupez des tâches similaires afin de travailler sur plusieurs tâches, mais une seule à la fois. Ne passez pas une journée entière à travailler sans arrêt sur une tâche. Passez un quart d’heure pour répondre aux courriels, puis passez à un travail important, comme un rapport ou une présentation.
Plus tard, revenez à une activité plus banale. Fractionner les tâches permet à votre cerveau de respirer, pour ainsi dire, et il vous récompensera avec un travail de qualité supérieure et plus de satisfaction dans vos réalisations.

 

2. Gérez votre liste de choses à faire.

Rayer les tâches de votre liste de choses à faire vous donne une impression de libération, n'est-ce pas ? Nous attaquons souvent les tâches les plus simples en premier, parce que nous pouvons les faire rapidement. Inversez cette tendance. Regardez votre liste et mettez en évidence les deux ou trois choses les plus importantes. Commencez par ces tâches importantes. Si vous le faites régulièrement, vous travaillerez toujours sur vos priorités. Et devinez quoi ? Certaines de ces toutes petites choses, au bas de votre liste, disparaîtront d'elles-mêmes.

 

3. Sachez dire simplement non.

Dire oui à toutes les invitations, occasions ou tâches peut donner l'impression d'être occupé et important. Mais apprendre à dire non à certaines sollicitations peut libérer votre esprit et votre temps et vous permettre de vous concentrer sur un travail de meilleure qualité et à forte valeur ajoutée.

Refusez les réunions sans intérêt — toutes ces réunions qui sont conçues plus pour que les gens aient l'air occupé plutôt qu’ils soient efficaces. Dites non aux petites irritations qui jalonnent votre temps de travail : le collègue qui s'arrête chaque matin avec son café à la main pour bavarder indéfiniment, ou ce « ping ! » agaçant qui vous avertit de chaque e-mail entrant.

 

 

Commencez aujourd'hui. Choisissez l'une de ces trois idées et mettez-la en œuvre dans votre vie professionnelle jusqu'à ce qu'elle devienne une habitude. Passez ensuite à l'idée suivante et faites de même. En fin de compte, vous allez vous autoriser plus de satisfactions au travail et beaucoup moins de stress.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comment mieux gérer les conflits au sein de ses équipes
L’organisation du changement en entreprise : évolution ou adaptation
Bien définir les valeurs d’entreprise : un enjeu crucial
Toute perception est réalité : 8 étapes pour changer la façon dont les autres vous voient
Pour changer votre travail sans changer de travail : changez d’altitude.
10 astuces pour définir ses objectifs et réussir sa carrière
Pouvoir et autorité : l’illusion de l'accomplissement
La résolution de conflits : l'une des compétences essentielles du dirigeant.
Qu’est-ce qu’une entreprise « responsable » ? Part 5
Qu’est-ce qu’une entreprise « responsable » ? Part 4
Qu’est-ce qu’une entreprise « responsable » ? Part 3
Qu’est-ce qu’une entreprise « responsable » ? part 2
Qu’est-ce qu’une entreprise « responsable » ?
Les piliers de la mission d’une entreprise responsable
Y a-t-il une cohérence entre valeurs d’entreprise et valeurs de vie ?
Rétablir une culture d'entreprise dégradée comme clé d’un succès durable
Cinq étapes faciles pour développer vos compétences de leader.
Manque d’argent pour créer votre entreprise ? Voici 3 pistes qui vous aideront.
Vous avez choisi la disruption ??? Vous avez raison !
La pensée positive chez les dirigeants, c'est important !
Stop aux cadences infernales ! Coaching en entreprise : la marge de rentabilité inexploitée.
Executive Coaching ou Coaching de Vie ? Quelle est la différence ?
La bonne volonté n’excuse pas l'incompétence ou comment aider constructivement
Vous n’avez qu’une seule vie, mélangez-la !
La question est : comment développer ma capacité d’influence ?...
Burnout : la compétition en œillères
Dix conseils pour effectuer des évaluations professionnelles de qualité
Pourquoi le développement des talents en entreprise est important
La désobéissance intelligente : suscitez les commentaires constructifs
7 distractions stupides que tout leader devrait éliminer.
Comment se sortir d’une petite embuscade post-réunion.
7 réponses gagnantes pour contrer les manipulateurs maléfiques.
Comprendre la complexité : utilisez 7 axes de la pensée éthique
Victime de rumeurs sur votre lieu de travail, comment réagir ?
Vous voulez motiver votre équipe ? Devenez coach plus que manager.
La résilience peut-elle vous différencier en tant que leader ?
La confiance collective dans votre entreprise... ? 5 conseils pour l’accroître
Les 7 saboteurs de succès à éviter dans les affaires
Transformer l’échec en réussite : 3 réactions envers vos collaborateurs.
Arrêtez les travaux forcés, retrouvez le goût de la vie, même au travail.
Vous avez trop à faire ? Comment déléguer efficacement
Marre de faire le travail de vos collaborateurs à leur place ?
Vous débutez en tant que patron ? 4 pièges à éviter
Pour réussir aujourd'hui dans l’entreprise, vous avez besoin de sagesse.
Vous voulez atteindre rapidement vos objectifs ?
Procrastination : qu'est-ce que cela vous coûte et comment y remédier ?
La négociation d’affaires : on n’attrape pas les mouches avec du vinaigre
La marque d'un grand patron : responsabilisation de ses collaborateurs
Optimisation du travail d'équipe : identifiez les maillons faibles.
Mauvaise nouvelle à annoncer ? Communiquez efficacement auprès de vos collaborateurs
Faites-vous trop de choses à la fois ? Les 7 points pour répondre
Vous connaissiez ce truc pour augmenter, de façon garantie, votre créativité ?
Un peu submergé ?... Quelques trucs pour sortir la tête de l’eau.
La gestion du capital humain vous paraît être un casse-tête ? 9 règles simples pour vous en sortir.
Besoin de résultats ? 6 Stratégies pour construire une équipe plus forte
Sept étapes pour une communication claire et efficace
Pour garder votre motivation au travail, suivez le guide !
Comment améliorer votre communication en période de crise.
Vous vouliez accroître votre productivité ?
Voilà 14 façons d’y parvenir !
Être mieux écouté par les autres :
9 conseils pour améliorer votre communication
Burn out en approche ? Quelques conseils pour l'éviter.
Relations au travail : 5 comportements pour améliorer vos relations avec des collègues difficiles
Leadership au féminin : les trois essentiels qu'il vous faut connaître.
Avez-vous l’influence d’un leader ?
5 points pour développer votre leadership
Apportez une nouvelle vigueur dans votre travail
Vous voulez avoir des collaborateurs performants ? 7 points essentiels pour y parvenir
Besoin d'aide pour faire avancer votre carrière ???
Connaissez vous les 6 fondamentaux pour développer un avantage concurrentiel au travail ?
Contre le sentiment d’être submergé : la fragmentation
Managez-vous pour obtenir le meilleur de vos équipes ?
Comment vaincre la peur de parler en public
06 14 83 6 30
109 boulevard de Sébastopol
75002 Paris
98 avenue de la République
93300 Aubervilliers
N'hésitez pas à me contacter,
je vous répondrai très vite !
Contactez-moi
©2020 Philippe Maitre - Conception : Infomaster
phone-handsetmap-markermagnifiercross