Si je pouvais vous donner une façon d’être plus créatif avec résultats garantis, seriez-vous intéressé ?

Si vous me répondez non, alors j’imagine que votre créativité se balade dans la stratosphère, donc dans votre cas, si je pouvais vous montrer une façon garantie d’être plus analytique, souhaiteriez-vous en savoir plus ?

Eh bien, c’est ce que je vous propose, alors lisez la suite.

Il est vraisemblable que vous vous voyiez vous-même soit comme plutôt artiste faisant travailler principalement votre cerveau droit, soit comme plutôt logique, privilégiant votre cerveau gauche. Le problème est, si c’est le cas, que vous avez tort, parce que vous n’êtes gouverné ni par votre cerveau droit, ni par votre cerveau gauche, vous l’êtes par les deux.

Je veux que vous pensiez à un moment où vous avez été dérangé alors que vous étiez en pleine action, un moment où ce que vous faisiez semblait ne nécessiter aucun effort de votre part.

En supposant que l’interruption a duré plus de quelques minutes, qu’est-ce qui s’est passé lorsque vous êtes retourné à votre tâche ?

Très vraisemblablement vous avez lutté pour retrouver la même dynamique et vous avez pu vous sentir frustré non seulement par la personne qui a causé la rupture de concentration, mais aussi par vous-même pour ne pas pouvoir vous reconnecter.

Seulement, ce n’était pas leur faute, ni même la vôtre.

Toutes les 90 à 110 minutes, votre cerveau change de côté. Par cela, je veux dire que l’activité électrique et métabolique dans un hémisphère augmente alors que l’autre côté diminue naturellement.

Malheureusement pour vous, pendant l’interruption, l’activité de votre cerveau a changé de côté et votre cerveau n’était plus intéressé à continuer de faire ce qu’il faisait précédemment. Il a donc opéré un changement d’hémisphère. Peu importe à quel point vous vous forcerez, vous ne retrouverez pas votre état de « flux » précédent.

Faites-moi une faveur, s’il vous plaît. Fermez la bouche et prenez une respiration profonde par le nez.

Avez-vous remarqué que votre respiration s’est écoulée, dans les cavités nasales, plus facilement d’un côté que l’autre ?

Sinon, faites-le à nouveau, seulement cette fois, pincez une narine puis respirez, et faites de même avec l’autre. D’un côté l’air s’écoule facilement et sans encombre, mais de l’autre c’est nettement plus laborieux.

Ce phénomène est dû à la constriction vasculaire et le côté où les vaisseaux sanguins sont plus resserrés permet à l’air de passer beaucoup plus facilement.

La constriction vasculaire est contrôlée par le système nerveux autonome qui est l’une des quelques parties du cerveau qui ne s’inverse pas. En d’autres termes, si votre narine droite a les vaisseaux sanguins resserré, alors il en va de même pour le côté droit de votre cerveau. Cela signifie que vous utilisez principalement l’hémisphère opposé de votre cerveau, celui dont les vaisseaux sanguins ne sont pas resserrés.

Cette information est assez intéressante en elle-même, je pense que vous en conviendrez, mais comment pouvons-nous passer de simplement intéressant à pratique, voire utile ?

La plupart d’entre nous ont des tâches et/ou des projets nécessitant différents ensembles de compétences. Lorsque j’écris un article de blog comme celui-ci, si je veux qu’il soit à peu près cohérent, je dois utiliser mon cerveau gauche, mais quand je dois inventer des sujets d’articles ou des façons pour rendre mes articles plus amusants, je vais plutôt essayer d’utiliser mon cerveau droit.

Que faire si, lorsque vous partez travailler le matin, en examinant vos tâches de la journée, vous réalisez qu’environ la moitié vont faire plutôt appel à votre cerveau gauche et l’autre moitié à votre cerveau droit ? En faisant l’exercice ci-dessus, vous saurez déjà que vous êtes en « mode cerveau droit », vous pourrez ainsi démarrer avec une tâche créative, en sachant qu’elle sera plus facile pour vous.

Vous pourrez ensuite alterner, tout au long de la journée, et conserver des performances optimales sans jamais avoir à vous forcer.

Si vous n’avez pas la possibilité d’alterner les tâches, vous pouvez même essayer de passer à un autre niveau. Si vous vous asseyez pour écrire un article pour votre site Web que vous voulez terminer dans l’heure et vous vous rendez compte que vous êtes en mode cerveau droit, vous pourrez peut-être convaincre votre cerveau de changer.

Il y a eu de nombreuses démonstrations dans des conditions de laboratoire où les gens ont pu changer d’hémisphère cérébral volontairement.

Ils y sont parvenus en adoptant une méthode pas forcément très scientifique, à savoir pincer une narine et forcer leur respiration à travers l’autre jusqu’à ce qu’elle s’écoule facilement. Elle ne peut se dégager sans constriction vasculaire, et la constriction vasculaire au niveau de votre narine ne peut se produire sans que la même chose ne se produise dans votre cerveau.

Maintenant, permettez-moi d’être clair, les recherches en la matière sont encore jeunes et le processus selon lequel cela fonctionne n’est pas encore très clair, ni même si cela fonctionne pour tout le monde, à chaque fois, mais est-ce important ? Je n’ai aucune idée de la façon dont fonctionne un micro-ondes, mais tant que cela réchauffe mes aliments ça me convient.

Essayez dès maintenant et faites-moi connaître vos résultats dans les commentaires.