Comment arrêter de juger les autres ? Le jugement innovant !

Philippe | 21 septembre 2018 | 2 commentaires
Temps de lecture : 7 minutes

En matière de développement personnel, vouloir travailler, dans le cadre d’un processus en coaching de vie, sur le fait de juger les autres est un objectif digne et noble, mais pas si facile à atteindre.

La plupart de nos jugements sont effectués très rapidement, souvent à un niveau inconscient et en prendre conscience peut être très bénéfiques.

 

Le jugement au quotidien

Il est principalement binaire, et je veux dire par là que vous vous posez des questions comme :

    Cette situation est-elle bonne ou mauvaise ?

    Est-ce sécuritaire ou dangereux ?

    Est-ce quelque chose dont je veux me rapprocher ou m'éloigner ?

 

Si vous déambulez dans la rue et qu’un homme s’approche de vous en hurlant des menaces et en brandissant une arme, vous jugerez probablement que le moment est venu d’essayer ce nouveau café devant lequel vous passez justement.

Vous pouvez juger qu’il n’est pas judicieux de commander une deuxième bouteille de vin lorsque vous êtes déjà ivre et que vous avez une réunion tôt le lendemain.

Ou que décider de prendre la voiture quand il y a 60 centimètres de neige sur la route est stupide.

Ou même que descendre une piste noire glacée alors que vous venez tout juste de commencer à faire du ski n’est pas une démarche pertinente.

 

En termes simples, votre cerveau est une machine à juger très efficace.

 

Il faut toutefois savoir que le « bon » et le « mauvais » sont des constructions humaines qui n’existent pas dans la nature. Nous jugeons si quelque chose est bon ou mauvais en fonction de nos valeurs, de nos croyances et de nos expériences personnelles. Nous ne le faisons pas en fonction de quelque chose de tangible, d’une vérité universelle prouvée.

La réalité est que nous ne savons jamais ce qui se passe à l'intérieur de la tête de quelqu'un. Nous ne connaissons jamais leurs expériences de vie qui conduisent à leurs comportements et nous n'avons aucun moyen de connaître leur capital génétique.

Et cette dernière partie est intéressante. Beaucoup de gens jugent les autres parce qu’ils n’aiment pas leur ADN.

Si vous êtes né gay, de nombreuses personnes s’arrogeront le droit de vous juger. Il en va de même si vous êtes né avec une peau de couleur différente, ou même avec un handicap physique ou mental.

 

Mais qu'en est-il de l'ivrogne qui a eu des parents alcooliques violents ?

Ou du petit criminel sans éducation qui s'est tourné vers le crime quand sa mère est tombée malade et ne pouvait plus prendre en charge sa famille ?

Ou du pédophile qui a été abusé sexuellement pendant des années ?

 

Vous voyez que les lignes peuvent être floues. Vous voyez comme il est facile de juger des personnes qui méritent notre compassion et notre aide plutôt que notre mépris.

 

 

Alors, comment puis-je arrêter de juger les autres ?

Arrêtons de juger les autres en ne nous référant qu’aux situations et aux actions, tout en les séparant de la personne et de sa vie.

Cela répond au désir de notre cerveau d’une information binaire, car il n’aime pas vraiment les nuances et il a le réflexe d’un sentiment de répulsion immédiate face à un comportement choquant.

Cependant, je vais essayer d’éviter de juger en tant qu’être humain parce que ce n’est pas mon travail.

Ce n'est pas forcément facile, mais selon mes valeurs, mes croyances et mon expérience de la vie, cela semble être la bonne chose à faire.

 

Juger une personne sur un comportement revient, selon moi, à lui nier un certain nombre de droits (et peut-être à soi-même aussi... non ?) : le droit à la différence et à l’évolution, entre autres.

Pour prendre un exemple, dans ma jeunesse et mon milieu social, il y a de cela de nombreuses années, le divorce était quelque chose de tabou. Les divorcés étaient mis au ban de la société, pas de manière ouverte, mais on ne les recevait plus vraiment, et lorsqu’on le faisait, on avait l’impression de faire une action parfaitement admirable, un pas vers la sainteté (tout en ressentant un vague sentiment de culpabilité dans la mesure où l’église, elle, les excluait des sacrements) ...

Cela ne viendrait plus à l’idée de personne (du moins je l’espère !) de se comporter de la sorte. En tout cas, parmi les personnes qui réagissaient ainsi, que je connais bien, aucune ne songerait plus à raisonner de cette façon.

Est-ce pour autant que le divorce est devenu quelque chose d’universellement « bon » ? Cela reste toujours une séparation et quelque part l’échec d’une relation humaine posée, au départ, comme durable.

Mais de cette épreuve (même si le divorce est parfois la seule solution, il est rarement un constat de réussite dans un couple, et est donc une forme d’épreuve) peut naître énormément d’expériences positives : construction d’une relation apaisée avec l’ex-conjoint, rencontres de nouvelles belles personnes avec qui on peut recommencer à vivre harmonieusement, compréhension des relations amoureuses, assistance à ceux qui sont confrontés au même type d’épreuve, etc.

 

Cet exemple, malgré ses limites, montre que le fait de juger le comportement de quelqu’un pour en tirer de l’exclusion est rarement raisonnable. Peut-être demain serai-je d’accord avec lui. Peut-être demain aura-t-il changé de comportement, ou aura-t-il fait quelque chose de tellement admirable à mes yeux que, du coup, le précédent différent n’aura plus aucun sens pour moi.

 

Il me semble important de savoir différencier deux stades de jugements : le jugement par rapport à une « Vérité » dite universelle et le jugement par rapport à soi personnellement.

Je ne m’étendrai pas sur le premier qui est forcément abscons, dans la mesure où je ne connais personne qui puisse raisonnablement se targuer de connaître LA Vérité universelle et serait donc en mesure de porter des jugements en son nom.

En revanche, ce qui importe dans le jugement par rapport à soi ce sont, avant tout, les conséquences qu’on en tire.

La personne est-elle réduite à mon jugement ou bien la respecte-je pour sa différence ? Un jugement négatif par rapport à soi-même, à ses référentiels personnels, n’implique pas automatiquement la dévalorisation de l’autre.

Juger négativement cela signifie éloigner, séparer. C’est ce que fait instinctivement notre cerveau ? Peut-être, mais il n’en a pas forcément raison pour autant.

 

Le truc n’est pas de lutter contre votre cerveau qui aime les choses simples et d’espérer le forcer à faire continuellement une gymnastique compliquée pour émettre un avis éclairé sur les situations auxquelles vous êtes confrontées.

Le truc c’est de lui fournir des références simples auxquelles il pourra se référer facilement pour adopter une démarche constructive.

Alors, ce truc, c’est quoi ? Vous me voyez venir ? Évidemment, ce sont les valeurs de vie…

Travaillez vos 10 principales valeurs de vie au point d’en faire un réflexe : vous les déterminez, vous les hiérarchisez et vous les apprenez par cœur jusqu’à en avoir la nausée. Vous vous donnez ensuite une période de temps (un mois par exemple) pendant laquelle vous vous efforcer d’ajouter à votre réflexion habituelle sur les événements, une réflexion positionnant ceux-ci par rapport à vos valeurs de vie précédemment définies.

A l’issue de cette période, vous remarquerez que vos réactions en cas de confrontation à la différence se seront modifiées. Ayant renoué avec « votre essentiel », beaucoup de choses qui vous indisposaient précédemment seront désamorcées car ne choquant plus vos valeurs.

Vous aurez élaboré un nouveau système de référence simple (10 critères, c’est pas énorme…) qui seront vos principaux nouveaux critères de jugement.

Si vous définissez « correctement » vos valeurs de vie (c’est-à-dire que vous n’êtes pas un affreux jojo), vous vous apercevrez qu’elles sont toutes dans le lien et l’unité et que de ce fait, vous n’avez plus besoin de juger, car juger c’est séparer (c’est la stigmatisation du « moi différent de toi »).

Et voilà ! Le tour est joué ! Vous n’avez plus besoin de subir les désagréments de juger les autres. Cool, non ?

 

 

2 commentaires on “Comment arrêter de juger les autres ? Le jugement innovant !”

  1. Cher Philippe
    En voila de la matière de réflection. Mais tu demandes beaucoup aux gens. Savoir définir les 10 valeurs relève d'un exercice mental qui dépasse la capacité de la plupart de cervelles. Les suivre et en tester l'adhérence exige une méthode et un regime de réflexion que la vie de tous les jours ne facilite pas. Et parler de 10 nouvelles valeurs?

    Bon, je pense qu'il est temps que tu réfléchisses à mettre à disposition de ceux qui veulent suivre tes conseils une application pour smartphone qui ferait l'office d'une antisèche behaviorale et à la fois d'un confessionnal virtuel:-)

    Cela dit, c'était un article de plus de toi que je lis avec grand interêt et même plaisir en suivant le /'

    cheminement de ta pensée. ou au moins j'essaie de...

    1. Bonjour Stanislas,
      Tu as raison : définir ses 10 valeurs de vie principales n’est pas si facile que ça pour quelqu’un qui n’est pas habitué à ce genre de raisonnement. Je ne pense toutefois pas que ce soit tant une question de cervelle, qu’une question de sensibilité à ce qui compte vraiment dans la vie. Je fais cet exercice avec des personnes de tous niveaux intellectuels et chacune l’intègre à sa manière, mais il y a toujours une manière qui convienne.
      C’est vrai aussi que la vie de tous les jours ne facilite pas la pratique de cet exercice, dans la mesure où peu de personnes ont ce biais de réflexion, qui est aux antipodes du raisonnement individualiste le plus commun. De mon expérience, il est toutefois infiniment plus efficace, même - voire surtout - face à ceux qui raisonnent en individualistes.
      En revanche, il ne s’agit pas de 10 « nouvelles » valeurs, mais de 10 valeurs tout court. Le sujet n’est pas qu’elles soient nouvelles, mais qu’elles existent. C’est tout.
      Quant à l’application smartphone, c’est peut-être une idée… Ce pourrait effectivement être utile pour ceux qui ne parviennent pas à mémoriser 10 mots (les 10 valeurs de vie choisies), mais, si c’est le cas, ces personnes doivent avoir des problèmes concrets plus urgents que de s’occuper de leurs valeurs de vie : se souvenir de leur nom, de leur adresse, du visage de leurs proches, etc. J’ai l’impression que tu me parles de malades d’Alzheimer, non ?
      En revanche, le confessionnal virtuel est peut-être une idée à creuser pour les prêtres… Le sacrement à distance pourrait être un sujet pour une Eglise 2.0… quoi que j’en doute un peu…
      En tout cas, merci pour ton commentaire. N’hésite pas à renouveler l’exercice.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ces saints qui font tant de mal à l’humanité : Saint Thomas
Comment donner du sens à sa vie.
Comment changer le monde
L’Executive Coaching : coaching du résultat net ou du chiffre d’affaires ?
Intervention gouvernementale du 19 avril : une éclaircie dans ce monde si sombre
Coronavirus : le gardien des liens qui nous relient
Confinement coronavirus : faites encore mieux connaissance de vous-même et des autres.
Période de confinement : profitez-en pour apprendre à connaître l’autre différemment
Arrêter la critique systématique
Procrastination sélective et messages de l’inconscient : faites le ménage !
Comment choisir son coach en développement personnel
Pour une belle vie, une seule obligation : faire de son mieux…
Comment ne pas être l’esclave des désirs des autres.
Vous êtes confronté à quelqu’un en colère ? Profitez-en !
Les vertus du silence dans la confrontation.
Êtes-vous dans le déni d'action ? ou comment acquérir de la profondeur.
L’écoute active : améliorer sa qualité d'écoute pour éviter les conflits
Comment mieux gérer les conflits au sein de ses équipes
Quand est-il temps de mettre fin à une relation de coaching ?
Année 2020 : Attention, danger !!!
Route barrée - Quand la vie ressemble à une impasse
Pourquoi vouloir changer qui nous sommes ?
L’organisation du changement en entreprise : évolution ou adaptation
3 façons dont la vie peut vous inciter à devenir égoïste
Passage à la retraite : ne sous-estimez pas le piège !
Vous voulez vous sentir mieux dans votre vie ? Pratiquez le compliment !
Comment ne plus s’inquiéter de ce que les autres pensent de nous
Bien définir les valeurs d’entreprise : un enjeu crucial
Dépendance affective : l’amour n’est pas une marchandise…
Aime les autres comme toi-même… oui, mais c’est quoi s’aimer soi-même ?
La solitude vous pèse ? Détrompez-vous, vous n’êtes pas seul
Toute perception est réalité : 8 étapes pour changer la façon dont les autres vous voient
Développement personnel : les Bisounours face aux requins ?
Pour trouver l’âme sœur : objectif plaisir ou objectif bonheur ?
Pour changer votre travail sans changer de travail : changez d’altitude.
Tenez compte de vos spécificités pour vivre votre réalité personnelle.
La persistance flexible : une voie pour surmonter les obstacles
6 idées fausses qui vous gâchent vie (et comment les abandonner)
Coaching de vie : êtes-vous coachable ?
10 astuces pour définir ses objectifs et réussir sa carrière
Un petit exercice pour évaluer votre estime de soi
Pouvoir et autorité : l’illusion de l'accomplissement
Première impression : comment être plus populaire à l'encontre du mythe
Vous pensez trop ? Repensez vos pensées
Qu’est-ce que c’est que l’état de rupture, et pourquoi est-ce si utile ?
La résolution de conflits : l'une des compétences essentielles du dirigeant.
Pour réussir un changement, comprenez comment réagit votre cerveau
Ne chercheriez-vous pas votre bonheur au mauvais endroit ?
7 moyens simples pour gérer le sentiment de déprime
7 questions pour améliorer votre qualité de vie
Qu’est-ce qu’une entreprise « responsable » ? Part 5
Pourquoi vous avez peur et que faire ?
Qu’est-ce qu’une entreprise « responsable » ? Part 4
Top vie ! Comprendre la manière dont elle élabore ses recettes
Qu’est-ce qu’une entreprise « responsable » ? Part 3
Pour être heureux, ne faites pas confiance à votre cerveau , prenez le téléphone !
Qu’est-ce qu’une entreprise « responsable » ? part 2
Ne pas aider pour mieux aider
Qu’est-ce qu’une entreprise « responsable » ?
Comment faire reculer le seuil d’incompétence ?
Les piliers de la mission d’une entreprise responsable
Comment faire face aux pensées négatives…
Y a-t-il une cohérence entre valeurs d’entreprise et valeurs de vie ?
BONNE ANNÉE !!!!!!!!!
Noël vous sort par les trous de nez ? Ce post est pour vous.
Rétablir une culture d'entreprise dégradée comme clé d’un succès durable
Un truc qui vous bousille méchamment : les croyances erronées.
Comment parvenir à surmonter les envies néfastes ?
Comment savoir où se trouve votre zone de confort
Conversation difficile ? Répondez au lieu de réagir
Cinq étapes faciles pour développer vos compétences de leader.
Trouvez un meilleur moyen pour gérer un conflit !
Voilà une chose pour laquelle vous êtes doué et une chose pour laquelle vous ne l’êtes pas.
La vérité sur la malhonnêteté... ou l'honnêteté rendue possible.
A quoi ressemblerait votre vie si... ? 7 questions pour une meilleure vie
7 façons dont votre cerveau conspire contre vous.
Manque d’argent pour créer votre entreprise ? Voici 3 pistes qui vous aideront.
Coup de blues au boulot ? Peut-être devriez-vous changer de travail…
Vous avez choisi la disruption ??? Vous avez raison !
Comment arrêter de juger les autres ? Le jugement innovant !
La pensée positive chez les dirigeants, c'est important !
La spécificité du coaching de la souffrance
Stop aux cadences infernales ! Coaching en entreprise : la marge de rentabilité inexploitée.
Le perfectionnisme vous attire ? Evitez d'en faire trop !
Executive Coaching ou Coaching de Vie ? Quelle est la différence ?
Méfiez-vous, l’évolution personnelle n’est pas sans conséquences !
Problèmes de couple ? Allez à la rencontre de l’autre.
Utiliser les autres pour avancer !
Jusqu’où irez-vous pour avoir raison ?
Mêlez-vous de ce qui vous regarde ! Alignez intention et action
Les valeurs de vie valent-elles de sacrifier le concret ?
La bonne volonté n’excuse pas l'incompétence ou comment aider constructivement
Gérer l'échec est la seule option...
Vous n’avez qu’une seule vie, mélangez-la !
Qu'est-ce qu'une croyance auto-limitante (et comment l'éradiquer) ?
La question est : comment développer ma capacité d’influence ?...
Féminisme et développement personnel
Burnout : la compétition en œillères
7 raisons pour lesquelles l'humilité contribue à la confiance en soi
Dix conseils pour effectuer des évaluations professionnelles de qualité
Le développement personnel est-il toujours une réussite ?
Légère sensation de vulnérabilité face au regard des autres ?
A quoi tu penses ? Ou de l'importance de la prise de conscience
Plus trop de volonté à disposition ? Qu’est-ce que l'épuisement de l'ego et pourquoi est-ce si important ?
Comment le confort vous tue
Pourquoi le développement des talents en entreprise est important
Comment éviter la colère et de perdre le contrôle
La désobéissance intelligente : suscitez les commentaires constructifs
Des périodes de transition dans votre CV ? Appropriez-vous votre histoire
7 distractions stupides que tout leader devrait éliminer.
Pour surmonter la négativité, vivez la meilleure version de vous-même.
Mets tes lunettes et écoute comme ça sent bon… Tu comprends ?
Comment se sortir d’une petite embuscade post-réunion.
Pourquoi vous ne faites pas ce que vous savez que vous devriez faire.
7 réponses gagnantes pour contrer les manipulateurs maléfiques.
Comment faire face « à la crise de la quarantaine »
Comprendre la complexité : utilisez 7 axes de la pensée éthique
La stratégie Pacman ou comment s’assurer d’un mode sans échec
Victime de rumeurs sur votre lieu de travail, comment réagir ?
Vous avez un destin ! Et voilà 3 façons de commencer à l'accomplir.
Vous voulez motiver votre équipe ? Devenez coach plus que manager.
Mauvaises habitudes : la raison secrète pour laquelle elles sont difficiles à rompre.
La résilience peut-elle vous différencier en tant que leader ?
Pas trop épanoui ? 3 composants essentiels pour une belle vie.
La confiance collective dans votre entreprise... ? 5 conseils pour l’accroître
25 citations méconnues sur le développement personnel.
Les 7 saboteurs de succès à éviter dans les affaires
15 caractéristiques de votre cerveau utiles en développement personnel
Transformer l’échec en réussite : 3 réactions envers vos collaborateurs.
Les 7 péchés capitaux du développement personnel
Arrêtez les travaux forcés, retrouvez le goût de la vie, même au travail.
Pour résister aux tentations, augmentez votre volonté
Vous avez trop à faire ? Comment déléguer efficacement
Bonne année 2018 ! 14 pistes pour plus de bonheur
La méthode pour faire le bon choix : ça fonctionne !
Marre de faire le travail de vos collaborateurs à leur place ?
Comment être sûr de faire le bon choix : une méthode qui fonctionne
Vous débutez en tant que patron ? 4 pièges à éviter
Vous pensez être le champion de l'auto-sabotage ?
Pour réussir aujourd'hui dans l’entreprise, vous avez besoin de sagesse.
Contre le sentiment d’abandon : apprendre à s’aimer soi-même. Part 2/2
Vous voulez atteindre rapidement vos objectifs ?
Contre le sentiment d’abandon : apprendre à s’aimer soi-même. Part 1/2
Procrastination : qu'est-ce que cela vous coûte et comment y remédier ?
Une maladie grave peut-elle être considérée comme un cadeau ?
La négociation d’affaires : on n’attrape pas les mouches avec du vinaigre
Léger manque de confiance en soi ? Avez vous pensé au courage ?
La marque d'un grand patron : responsabilisation de ses collaborateurs
Qu’allez-vous vous dire dans votre lit, lors de votre dernière nuit sur terre ?
Optimisation du travail d'équipe : identifiez les maillons faibles.
Pourquoi l'épreuve ? Attraits et pièges du côté obscur de la force
Pourquoi l’épreuve ? Attraits et pièges du côté obscur de la force
Mauvaise nouvelle à annoncer ? Communiquez efficacement auprès de vos collaborateurs
Faites-vous trop de choses à la fois ? Les 7 points pour répondre
Échanger valeurs de vie contre problèmes, est-ce que ça vaut le coût ?
Vous connaissiez ce truc pour augmenter, de façon garantie, votre créativité ?
Si vous aviez le choix, préféreriez-vous avoir raison ou être aimé ?
Un peu submergé ?... Quelques trucs pour sortir la tête de l’eau.
Tentation de devenir végétarien ? Voici les raisons pour vous éviter d’y succomber.
La gestion du capital humain vous paraît être un casse-tête ? 9 règles simples pour vous en sortir.
Vie de couple : comment sécuriser et éviter le crash.
Besoin de résultats ? 6 Stratégies pour construire une équipe plus forte
Votre environnement vous effraie ? Voici comment éradiquer vos peurs.
Sept étapes pour une communication claire et efficace
Pour garder votre motivation au travail, suivez le guide !
Que feriez-vous si vous aviez 10 000 000 € ?
Quelques trucs pour augmenter votre estime de soi
Ne soyez pas un loser : Les 7 comportements perdants – part 7 : l’égocentrisme.
Comment améliorer votre communication en période de crise.
Ne soyez pas un loser : Les 7 comportements perdants
part 6 : le pessimisme.
Vous vouliez accroître votre productivité ?
Voilà 14 façons d’y parvenir !
Ne soyez pas un loser : les 7 comportements perdants
part 5 : la victimisation
Être mieux écouté par les autres :
9 conseils pour améliorer votre communication
Ne soyez pas un loser : les 7 comportements perdants
part 4 : l’agressivité
Burn out en approche ? Quelques conseils pour l'éviter.
Ne soyez pas un loser : les 7 comportements perdants
part 3 : l’ostracisme
Relations au travail : 5 comportements pour améliorer vos relations avec des collègues difficiles
Les 7 comportements perdants
part 2 : la critique
Leadership au féminin : les trois essentiels qu'il vous faut connaître.
Avez-vous l’influence d’un leader ?
5 points pour développer votre leadership
Ne soyez pas un loser : 7 comportements perdants à éviter - Part 1
Apportez une nouvelle vigueur dans votre travail
Vous voulez avoir des collaborateurs performants ? 7 points essentiels pour y parvenir
Besoin d'aide pour faire avancer votre carrière ???
Connaissez vous les 6 fondamentaux pour développer un avantage concurrentiel au travail ?
Comment être heureux
10 méthodes pour changer une mauvaise habitude
Le pire karma du monde
Les 7 clés du développement personnel
Surveille ton langage !
Et si l’épreuve avait un sens ? Part 2 : l'apport de la numérologie
Et si l’épreuve avait un sens ? Part 1
Contre le sentiment d’être submergé : la fragmentation
Etirer sa zone de confort ou comment maîtriser son évolution
La curiosité nous sauvera
N'attendez pas d’être mort pour vous détendre
Le sacrifice des élites
Une petite stratégie pour mieux dormir
La comparaison entraîne-t-elle la satisfaction ?
Managez-vous pour obtenir le meilleur de vos équipes ?
Que feriez-vous dans la vie si vous saviez que vous ne pouvez pas échouer ?
Mauvaise journée ????
Système de valeurs – 4ème Partie/4 : La confrontation
Système de valeurs – 3ème Partie/4 : L’action par les valeurs
Système de valeurs – 2ème Partie/4 : La hiérarchisation des valeurs
Le Système de valeurs – 1ère Partie/4 : Le choix du Camp
Comment connaître vos valeurs peut vous rendre plus heureux – 4ème partie/4 : La tolérance
Comment connaître vos valeurs peut vous rendre plus heureux – 3ème partie/4 : Liberté
Comment connaître vos valeurs peut vous rendre plus heureux – 2ème partie/4 : L’intégrité
Comment connaître vos valeurs peut vous rendre plus heureux – 1ére partie/4 La Paix intérieure
Comment vaincre la peur de parler en public
Comment obtenir une confiance instantanée en utilisant l'ancrage de la PNL
Pourquoi les bonnes résolutions de début d’année ne donnent rien
Peut-on reprendre la maîtrise de sa vie quand c’est l’environnement qui est déstabilisant ?
Prenez le contrôle de votre réalité personnelle
La dictature de la réalité collective est-elle une fatalité ?
06 14 83 6 30
109 boulevard de Sébastopol
75002 Paris
98 avenue de la République
93300 Aubervilliers
N'hésitez pas à me contacter,
je vous répondrai très vite !
Contactez-moi
©2020 Philippe Maitre - Conception : Infomaster
phone-handsetmap-markermagnifiercross