Face à un conflit, le besoin de se défendre crée des opportunités de réagir, instinctivement et parfois négativement.

 

Alors que nous nous préparons pour une période importante de l’année, durant laquelle nous passons du temps avec la famille et des amis, c’est pendant cette période que certains peuvent vivre des situations difficiles et des conversations auxquelles ils souhaiteraient être mieux préparés.

Certains clients m’ont demandé de l’aide pour faire face aux situations qui surviennent à un moment où nos relations personnelles peuvent être mises à l’épreuve, nous donnant parfois l’occasion de nous comporter d’une manière dont nous ne sommes pas toujours très fiers.

Bien que la réponse ne soit pas toujours évidente, il y a quelque chose à garder à l’esprit lorsque vous rencontrez ces situations délicates…

 

Répondre au lieu de réagir

Répondre, c’est être conscient de ses pensées et de ses actions. Répondez à toutes les situations rencontrées. Prenez le temps de vous arrêter et d’entendre vraiment ce qui se dit, soyez conscient de votre langage corporel, réfléchissez à la façon dont vous voulez répondre, à ce que vous voulez dire ou non, prenez une profonde respiration et REPONDEZ. Calmement, patiemment et en restant en contrôle.

 

Une petite astuce : lorsque vous vous sentez sur le point de réagir avec impulsivité à une remarque ou dans une conversation, posez-vous la question suivante : laquelle de mes valeurs de vie est en contradiction avec ce que dit l’autre ?

Si vous n’en trouvez pas, cela signifie qu’il n’y a aucune nécessité de provoquer un conflit. Il n’y a alors qu’une opposition de forme et non de fond. Reformulez la chose d’une manière qui vous convienne.

Si vous en trouvez une ou plusieurs, exposer simplement laquelle ou lesquelles. Si vous partagez les mêmes valeurs de vie avec votre interlocuteur, Il y aura possibilité, à travers elles, de vous rapprocher. Si ce n’est pas le cas, rappelez-vous que votre interlocuteur peut en avoir de différentes, c’est son droit, mais que, dans ce cas, la communication restera toujours compliquée. Ne vous acharnez pas. Laisser dire ne signifie pas forcément donner raison.

 

Réagir, c’est être inconscient de vos pensées et de vos actions.

Mais, d’où vient votre réaction ? Vos jugements du passé ont forgé vos croyances et vos habitudes du présent, créant votre réaction par rapport à des situations PASSÉES.

Il est important de noter ici que si vous laissez votre passé envahir votre présent, vous allez réagir aux situations qui se présentent. Vos décisions passées recréeront les décisions de votre présent.

En d’autres termes, l’habitude de réagir au passé se reproduira encore et encore, sans jamais évoluer.

Pour changer une habitude, vous devez faire un choix conscient de la changer dans le présent, le maintenant. Consciemment.

Ne réagissez PAS à la situation dans laquelle vous vous trouvez en répondant rapidement, sans pensée ni recul. Ne réagissez pas avec agressivité, impatience, en étant sur la défensive ou sous le coup d’émotions fortes.

 

Restez calme et continuez.

Rappelez-vous aussi que vous n’êtes pas qui vous étiez dans le passé. Vous ÊTES qui vous êtes maintenant, en ce moment. Ce sont chaque moment et chaque choix fait avant celui-ci qui vous amènent ici, au moment présent.

En faisant des choix positifs, chacun d’entre eux vous offre la possibilité d’aller de l’avant et contribue à votre développement personnel.

Ceci est vrai avec chaque personne entrant ou sortant de notre vie.

Avec la vie vient l’expérience. Avec l’expérience vient l’apprentissage. La manière dont nous utilisons cet apprentissage et l’appliquons à la façon dont nous vivons notre vie est un choix.

 

Qui êtes-vous maintenant ? Qu’avez-vous appris dans la vie qui vous a amené ici, à ce moment précis ? Répondez à chaque situation en toute conscience. Vous n’êtes pas qui vous étiez. Vous êtes plus.

 

« Personne ne peut revenir en arrière et recommencer un nouveau début, mais n’importe qui peut commencer aujourd’hui et faire une nouvelle fin. »  (Maria Robinson)