Vous avez pris du temps pour voyager.

Vous vouliez fonder une famille et avez quitté votre emploi pendant un temps.

Vous avez quitté votre travail parce que vous ne l’aimiez pas et que vous vouliez prendre un peu de recul, alors vous avez lu, pendant un an, de bons bouquins.

Vous avez fait du bénévolat à l’étranger dans un pays tropical loin du marché du travail.

Vous avez dû prendre soin de certaines priorités personnelles (comme un membre de la famille malade qui est parti) et avez quitté votre emploi pour le faire.

Vous n’étiez pas sûr de ce que vous voulez vraiment faire.

Vous avez été viré et, déprimé, cela vous a pris du temps pour vous remettre sur pieds.

 

Des lacunes dans votre CV

Quel que soit le scénario, vous êtes inquiet de la façon dont des lacunes apparaissent dans votre CV. Vous avez peur qu’un employeur ne vous prenne pas au sérieux en tant que candidat.

Vous avez peur qu’il pense que vous êtes paresseux, dilettante ou pire, que s’il vous embauche, vous n’allez pas tenir, car votre passé vous a démontré que vous n’étiez pas prêts à souffrir pour la cohérence de votre vie professionnelle.

Tranquillisez-vous, ça n’existe pas. Personne ne choisira un candidat parce qu’il a eu une présence parfaite au travail.

Ce n’est pas, ici, un problème de lacunes ou d’expérience insolite ; c’est que vous ne savez pas comment vous approprier et articuler votre histoire.

Les êtres humains embauchent d’autres êtres humains quand la compréhension réciproque est instaurée. Les histoires que nous racontons sont ce qui nous lie les uns aux autres même dans un contexte de travail.

Oui, durant cette réunion ultra-professionnelle et ultra-chorégraphiée appelée entretien d’embauche, l’employeur vous demande de lui raconter des histoires captivantes afin d’être en mesure d’apprécier si vous faites sens pour l’emploi proposé.

Les histoires sont une source importante d’informations parce qu’elles sont la seule forme d’informations qui ait une âme. Elles ont cette qualité unique de créer une connexion et une compréhension qu’aucune autre manière, depuis aussi longtemps que l’être humain existe, n’a su instaurer.

Le mieux vous vous appropriez votre histoire, le plus facilement la connexion se produira, et le plus paisible sera votre expérience pour trouver un travail.

Pour remédier à l’anxiété intérieure, entrez dans le maintenant. Vous n’avez pas besoin de ressentir de honte concernant les lacunes de la chronologie que vos choix ont entraînées et de leurs éventuelles répercussions sur le jugement des autres.

 

Affirmez votre histoire directement

Tout d’abord, commençons par raconter votre histoire.

Regardez dans votre cœur pour comprendre les très bonnes raisons pour lesquelles vous avez fait ce que vous avez fait. Trouvez les éléments de croissance personnelle, de passion ou de perspicacité que l’expérience vous a apporté.

Changez votre perspective pour prendre en compte un point de vue supérieur : l’apprentissage centré sur le sens profond de vos choix et de votre expérience. En faisant cela, vous verrez qu’un soi-disant décalage n’est pas vraiment un défaut, bien au contraire.

C’est juste une expérience que vous avez à assumer afin de pouvoir l’exprimer d’une manière ayant du sens pour vous et pour les autres.

Une histoire claire a également la fonction supplémentaire, à titre personnel, de servir d’outil de navigation pour diriger votre carrière et votre chemin de vie.

 

Vous approprier votre histoire signifie que vous racontez comment l’expérience que vous avez le plus peur de partager vous a fait grandir, et comment cette évolution personnelle est directement applicable au travail que vous cherchez à obtenir.

Vous devrez peut-être vous asseoir et le raconter par écrit pour que cela fasse sens pour vous d’abord, en essayant différents angles pour aborder le sujet et compléter la phase d’écriture en en parlant à un proche.

Le plus souvent vous raconterez votre histoire à d’autres, le plus vous aurez de réactions.

Utilisez les réactions sur le visage des autres et dans leur voix pour reconnaître quand votre histoire a une âme vivante.

Et puis, vous pouvez toujours avoir recours à un coach de vie pour vous faciliter la tâche, à la fois pour mettre en forme votre histoire et pour vous l’approprier plus facilement.