Quand je travaille avec les clients sur leurs valeurs, comme vous pouvez l’imaginer, certaines d’entre elles apparaissent beaucoup plus fréquemment que d’autres.

 

La liberté, la paix, l’amour et la famille sont les plus citées (même si la famille peut difficilement être considérée comme une valeur de vie), mais vous pourriez être surpris de savoir que l’une des plus fréquentes est « l’honnêteté ». 

 

L’une des raisons pour lesquelles je fais cet exercice est de souligner ce qui fait vraiment partie intégrante de l’être, donc du bonheur et finalement de la meilleure version d’eux-mêmes des clients.

 

En sachant ce qui est d’une importance cruciale pour eux, je peux ensuite utiliser cette information pour les motiver et leur donner une vision plus claire et dynamique de leur vie.

 

Si vous ne vivez pas en cohérence avec vos valeurs, au mieux, vous vous sentirez constamment en décalage ; comme si les choses n’étaient pas aussi bonnes qu’elles pourraient l’être et, au pire, vous aurez un sentiment de frustration généralisé qui vous ôtera toute velléité d’aller de l’avant, toute envie de vivre.

 

 

La vie n’est pas toujours si simple.

 

La raison pour laquelle je suis circonspect avec la valeur « honnêteté », c’est parce qu’il est presque impossible de la maintenir en permanence et d’être parfaitement en cohérence avec elle.

 

Non seulement tout le monde ment, mais surtout, tout le monde accepte qu’on lui mente au quotidien et généralement sans même y penser.

 

Nous vivons dans une société où l’honnêteté peut être prônée comme valeur fondamentale, mais force est de constater que peu de gens s’astreignent à être 100% honnête 100% du temps.

 

Les exemples de malhonnêteté sont si fréquents, si évidents et tellement présents dans nos comportements que nous les acceptons comme faisant partie de la vie.

 

Et dans une certaine mesure, c’est bien, car l’alternative serait d’être dans un état permanent d’angoisse et d’indignation. Si vous avez comme valeur majeure l’honnêteté, cela peut être problématique car cela va vous déranger tout le temps, même si vous ne le savez pas.

 

Bien sûr, vous pouvez être aussi honnête que possible, mais vous aurez l’impression, la plupart du temps, d’essayer de pousser un énorme rocher sur une colline très raide par une journée très chaude.

 

Bref, c’est tellement difficile que ça en devient décourageant…

 

 

Une alternative

 

Loin de moi l’idée d’inciter les gens à changer leurs valeurs, parce que cela serait inutile, probablement contre-productif et intrusif. Vos valeurs sont vos valeurs.

 

Cependant, si vous creusez un peu, il se peut qu’il y ait une valeur cachée sous la surface de l’honnêteté qui puisse vous servir vous, moi et le monde, beaucoup mieux.

 

C’est la valeur « intégrité ».

 

L’honnêteté c’est noir ou blanc. Quelque chose est vrai ou faux.

 

Par conséquent, si vous êtes déterminé à être une personne honnête, alors que vous dites à vos enfants que le Père Noël existe, à un ami malade qu’il a l’air en forme, ou à un agresseur que vous n’avez pas d’argent sur vous alors que vous en avez, cela peut vous causer un certain malaise.

 

En revanche, vous pouvez mentir avec intégrité, comme le suggèrent les exemples ci-dessus.

 

Par ailleurs, la vérité est souvent personnelle. De ce fait, vous pourrez avoir la certitude d’être honnête tout en énonçant une vérité qui, certes, est la vôtre, mais ne correspond pas à celle de votre voisin. Il sera alors aisé à ce dernier de vous accuser de malhonnêteté, surtout s’il a repéré de bon arguments dans ce sens qui vous auraient échappés.

 

Etre mis à mal sur une de ses propres valeurs de vie fondamentales peut, alors, se révéler très déstabilisant.

 

Plus important encore, si VOUS vous agissez avec intégrité, ce que fait le reste du monde n’a pas vraiment d’importance.

 

Bien sûr, vous pouvez vous irriter de temps en temps, mais parce que les lignes sont floues et parce que vous savez prendre du recul et voir où se situe l’autre personne, les situations vécues ne vous heurteront probablement pas trop.

 

Si vous appliquez avec exigence la valeur « intégrité », vous disposerez d’une marge, d’une latitude d’action vous permettant de gérer un objectif commun, là où la valeur « honnêteté » vous aurait contraint à dire « la vérité » (qui ne serait que la vôtre), au risque de générer des conflits inutiles et préjudiciables audit objectif.

 

Je n’incite évidemment pas à la malhonnêteté, mais à avoir l’humilité d’être le plus parfaitement intègre que possible. Et, ça, c’est possible.