Les valeurs de vie valent-elles de sacrifier le concret ?

Philippe | 29 juin 2018 | 0 commentaires

Parmi les a priori auxquels doit faire face la démarche de développement personnel, l’un des principaux est que ce serait une démarche un peu « hors sol », déconnectée du concret, de carrément sacrifier le concret.

Nous avons tous en tête toutes ces illustrations de personnes en train de méditer, emplies de sérénité, qui jouissent d’une espèce de bonheur extatique, au milieu d’une verdure chatoyante, dans un monde plein d’harmonie.

Tant mieux pour eux et je trouve ça super de pouvoir se ressourcer en « communiquant avec l’univers ».  L’harmonie intérieure me semble, effectivement, un passage important pour parvenir à se construire une belle vie et un aboutissement personnel qui justifie un travail intensif pour y parvenir.

De même, vous m’entendez fréquemment parler (ou plutôt « poster ») de valeurs de vie. Mais, est-ce un Graal ? L’objectif d’une démarche de développement personnel est-il de se plonger dans sa dimension spirituelle pour vivre une béatitude désincarnée ?

Évidemment, vous me voyez venir. De la manière dont la question est posée, vous savez déjà que ma réponse va être négative… mais pas seulement.

En effet, s’il semble évident que la dimension matérielle reste définitivement le seul juge de paix de la réussite d’une démarche de développement personnel, elle doit trouver sa source dans une approche plus globale pour prendre son sens et sa portée réelle.

 

1 . L’action concrète reste la seule référence.

Attention, j’entends l’action concrète au sens large. Avoir une vie de famille épanouissante, une relation amoureuse intense, fait partie des actions concrètes d’une vie. C’est le résultat de beaucoup d’actes tangibles.

Je me souviens, il y a de nombreuses années, quand j’étais encore jeune et beau (merci de ne pas me contredire sur ce dernier qualificatif), une jeune fille que je ne laissais pas indifférente, pour aller dans le sens d’un rapprochement, me disait : « j’aime énormément me retrouver seule, la nuit, au milieu de la nature, méditer et être en communion avec les étoiles et l’univers ». Elle était rousse, jolie comme un cœur et touchante, mais je n’ai pu m’empêcher de lui répondre : « oui, c’est très bien, mais tu en fais quoi après ? ». Et là… regard interloqué de sa part… elle comprenait la remarque, mais ne s’y était pas préparée.

Vous pourrez constater que, question drague, je n’étais pas forcément un champion…

 Mais au-delà de ça, imaginons que l’on ait raison de penser que l’être humain, et le vivant en général, soient constitués des trois dimensions que vous connaissez : les dimensions physique, psycho-émotionnelle et spirituelle.

Quelqu’un peut-il me dire pourquoi la Vie se serait embêtée à élaborer toute la complexité de la dimension physique si ce n’est parce qu’elle a une importance cruciale ?

Si c’était pour que nous ne vivions que dans une spiritualité béate, point n’était besoin de disposer de tout ce concret lourd, complexe, « imparfait » et problématique.

De même, si nous ne devions être que des cerveaux remuant des idées et des émotions, le concret n’aurait pas grand intérêt. Nous serions beaucoup plus libres dans nos pensées si nos raisonnements n’avaient pas à prendre en compte la dimension concrète.

Mais la réalité c’est que notre vie incarnée est, comme son nom l’indique, indissociablement liée à la matière. Tous les beaux esprits et les grands spirituels de la terre peuvent aller se rhabiller, car si on ne donne pas son sens fondamental à la dimension matérielle, aucun raisonnement profond, aucune démarche spirituelle, ne tient réellement la route.

Certains qui croient (ou pas) en une conscience supérieure et créatrice pourraient se dire que la dimension matérielle n’est qu’un furoncle sans utilité, une excroissance plus ou moins volontaire, comme un panaris à l’orteil, d’une divinité désabusée. Ou bien on peut se dire que notre vie a un sens qui est directement en rapport avec notre statut d’incarné et que notre action concrète a une importance prépondérante.

Donc, je jette (provisoirement) les valeurs de vie à la poubelle, car ma seule préoccupation c’est le concret !

Oui, mais au fait… le concret est certes primordial, mais a-t-il du sens en lui-même ? J’agis… très bien… mais pour faire quoi ? Je travaille toute la journée, ma vie s’égrène jour après jour dans des occupations parfois passionnantes, parfois moins, mais quel est mon objectif profond ?

SACREBLEU !!! Pourquoi me suis-je incarnÉ ????

 

2 . Seule une approche globale du concret lui confère sa pleine dimension

Des trois dimensions du vivant (physique, psycho-émotionnelle et spirituelle), il semble bien qu’aucune ne prédomine sur les autres et qu’elles fonctionnent de façon optimale quand elles se complètent les unes les autres, avec la même importance et la même intensité.

A la question : « pourquoi travaillez-vous ? » des réponses diverses peuvent être apportées :

  • « pour payer mes factures » correspond à la dimension matérielle de la chose. L’inconvénient est que ceux qui formulent cette unique réponse conçoivent généralement une insatisfaction profonde par rapport à leur activité professionnelle.
  • « parce que mon activité m’intéresse au plus haut point » correspond à une complémentarité entre les dimensions psycho-émotionnelle et matérielle. En effet, proposez à la personne d’avoir la même activité, avec la même implication, mais sans être rémunérée et vous verrez sa réaction… 

    Cette complémentarité permet de se satisfaire un certain temps de son labeur quotidien. Pour certains, cette satisfaction dure tout au long de la vie professionnelle, car ils n’ont pas appris, ni ressenti qu’il pouvait y avoir autre chose dans leur vie. Et c’est très bien pour eux. 

    Mais pour d’autres, l’intérêt intellectuel ne suffit qu’un temps. Il arrive plus ou moins précocement qu’ils remettent cet intérêt en question en tant que principal élément de vie. Intervient alors la « crise de la quarantaine » qui peut survenir à n’importe quel âge. L’insatisfaction est grande et pousse à remettre en question l’ensemble des aspects de sa vie. Ce n’est généralement ni confortable, ni satisfaisant.

  • « parce que je me sens utile » correspond à une complémentarité globale des trois dimensions du vivant : on paye ses factures, on est intéressé par ce qu’on fait ne serait-ce que par le caractère utile de sa fonction et on inscrit son action dans un lien aux autres, à son environnement, qui donne un sens profond à son action.

Selon certaines études (dont je n’ai pas vérifié la démarche), l’utilité sociale (mais cela pourrait sans doute être vrai avec d’autres valeurs de vie) se classe dans le TOP 3 des motivations profondes au travail.

Ce n’est pas un hasard, c’est simplement que, si vous recherchez un sens à vos actions, faire appel à votre dimension spirituelle est le seul moyen de les inscrire dans le fondamental.

Je n’évoque pas cela pour dire que les valeurs de vie constituent l’alpha et l’oméga. Je reste convaincu que seule leur expression finale dans la dimension concrète à réellement de l’importance.

Vous pouvez partir d’une action concrète (dimension physique), vous demander comment vous avez réussi à la réaliser (dimension psycho-émotionnelle), puis enfin pourquoi vous l’avez réalisé (dimension spirituelle).

L’alternative est de définir un sens à sa vie personnelle (dimension spirituelle), trouver les types d’actions qui pourraient être mis en place en correspondance avec le sens donné à sa vie (dimension psycho-émotionnelle) et, enfin, réaliser dans le concret lesdites actions (dimension physique).

Les deux démarches peuvent se défendre, mais je reste convaincu que la seconde est plus aisée, plus harmonieuse, plus efficace et évite de nombreuses mésaventures.

 

La dimension concrète est indubitablement le juge de paix de notre passage dans ce monde. Cependant, elle ne fonctionne positivement pour nous, que si elle s’inscrit dans une complémentarité harmonieuse avec les deux autres dimensions.

C’est pourquoi, au lieu de se noyer dans un quotidien dans lequel la dictature du concret empêche toute complémentarité des dimensions humaines, accordez-vous un peu de temps pour réfléchir et définir le sens de votre vie. Il est possible, bien évidemment, de le faire seul, mais il est plus rapide et souvent plus efficace de se faire accompagner dans cette démarche.

La raison en est qu’en réfléchissant de concert avec quelqu’un, le panel de solutions est plus étendu et vous aurez donc plus de chances de trouver celles qui optimisent votre vie actuelle sans la bouleverser du tout au tout. Les coaches de vie sont là pour ça…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour une belle vie, une seule obligation : faire de son mieux…
Comment ne pas être l’esclave des désirs des autres.
Vous êtes confronté à quelqu’un en colère ? Profitez-en !
Les vertus du silence dans la confrontation.
Êtes-vous dans le déni d'action ? ou comment acquérir de la profondeur.
L’écoute active : améliorer sa qualité d'écoute pour éviter les conflits
Comment mieux gérer les conflits au sein de ses équipes
Quand est-il temps de mettre fin à une relation de coaching ?
Année 2020 : Attention, danger !!!
Route barrée - Quand la vie ressemble à une impasse
Pourquoi vouloir changer qui nous sommes ?
L’organisation du changement en entreprise : évolution ou adaptation
3 façons dont la vie peut vous inciter à devenir égoïste
Passage à la retraite : ne sous-estimez pas le piège !
Vous voulez vous sentir mieux dans votre vie ? Pratiquez le compliment !
Comment ne plus s’inquiéter de ce que les autres pensent de nous
Bien définir les valeurs d’entreprise : un enjeu crucial
Dépendance affective : l’amour n’est pas une marchandise…
Aime les autres comme toi-même… oui, mais c’est quoi s’aimer soi-même ?
La solitude vous pèse ? Détrompez-vous, vous n’êtes pas seul
Toute perception est réalité : 8 étapes pour changer la façon dont les autres vous voient
Développement personnel : les Bisounours face aux requins ?
Pour trouver l’âme sœur : objectif plaisir ou objectif bonheur ?
Pour changer votre travail sans changer de travail : changez d’altitude.
Tenez compte de vos spécificités pour vivre votre réalité personnelle.
La persistance flexible : une voie pour surmonter les obstacles
6 idées fausses qui vous gâchent vie (et comment les abandonner)
Coaching de vie : êtes-vous coachable ?
10 astuces pour définir ses objectifs et réussir sa carrière
Un petit exercice pour évaluer votre estime de soi
Pouvoir et autorité : l’illusion de l'accomplissement
Première impression : comment être plus populaire à l'encontre du mythe
Vous pensez trop ? Repensez vos pensées
Qu’est-ce que c’est que l’état de rupture, et pourquoi est-ce si utile ?
La résolution de conflits : l'une des compétences essentielles du dirigeant.
Pour réussir un changement, comprenez comment réagit votre cerveau
Ne chercheriez-vous pas votre bonheur au mauvais endroit ?
7 moyens simples pour gérer le sentiment de déprime
7 questions pour améliorer votre qualité de vie
Qu’est-ce qu’une entreprise « responsable » ? Part 5
Pourquoi vous avez peur et que faire ?
Qu’est-ce qu’une entreprise « responsable » ? Part 4
Top vie ! Comprendre la manière dont elle élabore ses recettes
Qu’est-ce qu’une entreprise « responsable » ? Part 3
Pour être heureux, ne faites pas confiance à votre cerveau , prenez le téléphone !
Qu’est-ce qu’une entreprise « responsable » ? part 2
Ne pas aider pour mieux aider
Qu’est-ce qu’une entreprise « responsable » ?
Comment faire reculer le seuil d’incompétence ?
Les piliers de la mission d’une entreprise responsable
Comment faire face aux pensées négatives…
Y a-t-il une cohérence entre valeurs d’entreprise et valeurs de vie ?
BONNE ANNÉE !!!!!!!!!
Noël vous sort par les trous de nez ? Ce post est pour vous.
Rétablir une culture d'entreprise dégradée comme clé d’un succès durable
Un truc qui vous bousille méchamment : les croyances erronées.
Comment parvenir à surmonter les envies néfastes ?
Comment savoir où se trouve votre zone de confort
Conversation difficile ? Répondez au lieu de réagir
Cinq étapes faciles pour développer vos compétences de leader.
Trouvez un meilleur moyen pour gérer un conflit !
Voilà une chose pour laquelle vous êtes doué et une chose pour laquelle vous ne l’êtes pas.
La vérité sur la malhonnêteté... ou l'honnêteté rendue possible.
A quoi ressemblerait votre vie si... ? 7 questions pour une meilleure vie
7 façons dont votre cerveau conspire contre vous.
Manque d’argent pour créer votre entreprise ? Voici 3 pistes qui vous aideront.
Coup de blues au boulot ? Peut-être devriez-vous changer de travail…
Vous avez choisi la disruption ??? Vous avez raison !
Comment arrêter de juger les autres ? Le jugement innovant !
La pensée positive chez les dirigeants, c'est important !
La spécificité du coaching de la souffrance
Stop aux cadences infernales ! Coaching en entreprise : la marge de rentabilité inexploitée.
Le perfectionnisme vous attire ? Evitez d'en faire trop !
Executive Coaching ou Coaching de Vie ? Quelle est la différence ?
Méfiez-vous, l’évolution personnelle n’est pas sans conséquences !
Problèmes de couple ? Allez à la rencontre de l’autre.
Utiliser les autres pour avancer !
Jusqu’où irez-vous pour avoir raison ?
Mêlez-vous de ce qui vous regarde ! Alignez intention et action
Les valeurs de vie valent-elles de sacrifier le concret ?
La bonne volonté n’excuse pas l'incompétence ou comment aider constructivement
Gérer l'échec est la seule option...
Vous n’avez qu’une seule vie, mélangez-la !
Qu'est-ce qu'une croyance auto-limitante (et comment l'éradiquer) ?
La question est : comment développer ma capacité d’influence ?...
Féminisme et développement personnel
Burnout : la compétition en œillères
7 raisons pour lesquelles l'humilité contribue à la confiance en soi
Dix conseils pour effectuer des évaluations professionnelles de qualité
Le développement personnel est-il toujours une réussite ?
Légère sensation de vulnérabilité face au regard des autres ?
A quoi tu penses ? Ou de l'importance de la prise de conscience
Plus trop de volonté à disposition ? Qu’est-ce que l'épuisement de l'ego et pourquoi est-ce si important ?
Comment le confort vous tue
Pourquoi le développement des talents en entreprise est important
Comment éviter la colère et de perdre le contrôle
La désobéissance intelligente : suscitez les commentaires constructifs
Des périodes de transition dans votre CV ? Appropriez-vous votre histoire
7 distractions stupides que tout leader devrait éliminer.
Pour surmonter la négativité, vivez la meilleure version de vous-même.
Mets tes lunettes et écoute comme ça sent bon… Tu comprends ?
Comment se sortir d’une petite embuscade post-réunion.
Pourquoi vous ne faites pas ce que vous savez que vous devriez faire.
7 réponses gagnantes pour contrer les manipulateurs maléfiques.
Comment faire face « à la crise de la quarantaine »
Comprendre la complexité : utilisez 7 axes de la pensée éthique
La stratégie Pacman ou comment s’assurer d’un mode sans échec
Victime de rumeurs sur votre lieu de travail, comment réagir ?
Vous avez un destin ! Et voilà 3 façons de commencer à l'accomplir.
Vous voulez motiver votre équipe ? Devenez coach plus que manager.
Mauvaises habitudes : la raison secrète pour laquelle elles sont difficiles à rompre.
La résilience peut-elle vous différencier en tant que leader ?
Pas trop épanoui ? 3 composants essentiels pour une belle vie.
La confiance collective dans votre entreprise... ? 5 conseils pour l’accroître
25 citations méconnues sur le développement personnel.
Les 7 saboteurs de succès à éviter dans les affaires
15 caractéristiques de votre cerveau utiles en développement personnel
Transformer l’échec en réussite : 3 réactions envers vos collaborateurs.
Les 7 péchés capitaux du développement personnel
Arrêtez les travaux forcés, retrouvez le goût de la vie, même au travail.
Pour résister aux tentations, augmentez votre volonté
Vous avez trop à faire ? Comment déléguer efficacement
Bonne année 2018 ! 14 pistes pour plus de bonheur
La méthode pour faire le bon choix : ça fonctionne !
Marre de faire le travail de vos collaborateurs à leur place ?
Comment être sûr de faire le bon choix : une méthode qui fonctionne
Vous débutez en tant que patron ? 4 pièges à éviter
Vous pensez être le champion de l'auto-sabotage ?
Pour réussir aujourd'hui dans l’entreprise, vous avez besoin de sagesse.
Contre le sentiment d’abandon : apprendre à s’aimer soi-même. Part 2/2
Vous voulez atteindre rapidement vos objectifs ?
Contre le sentiment d’abandon : apprendre à s’aimer soi-même. Part 1/2
Procrastination : qu'est-ce que cela vous coûte et comment y remédier ?
Une maladie grave peut-elle être considérée comme un cadeau ?
La négociation d’affaires : on n’attrape pas les mouches avec du vinaigre
Léger manque de confiance en soi ? Avez vous pensé au courage ?
La marque d'un grand patron : responsabilisation de ses collaborateurs
Qu’allez-vous vous dire dans votre lit, lors de votre dernière nuit sur terre ?
Optimisation du travail d'équipe : identifiez les maillons faibles.
Pourquoi l'épreuve ? Attraits et pièges du côté obscur de la force
Pourquoi l’épreuve ? Attraits et pièges du côté obscur de la force
Mauvaise nouvelle à annoncer ? Communiquez efficacement auprès de vos collaborateurs
Faites-vous trop de choses à la fois ? Les 7 points pour répondre
Échanger valeurs de vie contre problèmes, est-ce que ça vaut le coût ?
Vous connaissiez ce truc pour augmenter, de façon garantie, votre créativité ?
Si vous aviez le choix, préféreriez-vous avoir raison ou être aimé ?
Un peu submergé ?... Quelques trucs pour sortir la tête de l’eau.
Tentation de devenir végétarien ? Voici les raisons pour vous éviter d’y succomber.
La gestion du capital humain vous paraît être un casse-tête ? 9 règles simples pour vous en sortir.
Vie de couple : comment sécuriser et éviter le crash.
Besoin de résultats ? 6 Stratégies pour construire une équipe plus forte
Votre environnement vous effraie ? Voici comment éradiquer vos peurs.
Sept étapes pour une communication claire et efficace
Pour garder votre motivation au travail, suivez le guide !
Que feriez-vous si vous aviez 10 000 000 € ?
Quelques trucs pour augmenter votre estime de soi
Ne soyez pas un loser : Les 7 comportements perdants – part 7 : l’égocentrisme.
Comment améliorer votre communication en période de crise.
Ne soyez pas un loser : Les 7 comportements perdants
part 6 : le pessimisme.
Vous vouliez accroître votre productivité ?
Voilà 14 façons d’y parvenir !
Ne soyez pas un loser : les 7 comportements perdants
part 5 : la victimisation
Être mieux écouté par les autres :
9 conseils pour améliorer votre communication
Ne soyez pas un loser : les 7 comportements perdants
part 4 : l’agressivité
Burn out en approche ? Quelques conseils pour l'éviter.
Ne soyez pas un loser : les 7 comportements perdants
part 3 : l’ostracisme
Relations au travail : 5 comportements pour améliorer vos relations avec des collègues difficiles
Les 7 comportements perdants
part 2 : la critique
Leadership au féminin : les trois essentiels qu'il vous faut connaître.
Avez-vous l’influence d’un leader ?
5 points pour développer votre leadership
Ne soyez pas un loser : 7 comportements perdants à éviter - Part 1
Apportez une nouvelle vigueur dans votre travail
Vous voulez avoir des collaborateurs performants ? 7 points essentiels pour y parvenir
Besoin d'aide pour faire avancer votre carrière ???
Connaissez vous les 6 fondamentaux pour développer un avantage concurrentiel au travail ?
Comment être heureux
10 méthodes pour changer une mauvaise habitude
Le pire karma du monde
Les 7 clés du développement personnel
Surveille ton langage !
Et si l’épreuve avait un sens ? Part 2 : l'apport de la numérologie
Et si l’épreuve avait un sens ? Part 1
Contre le sentiment d’être submergé : la fragmentation
Etirer sa zone de confort ou comment maîtriser son évolution
La curiosité nous sauvera
N'attendez pas d’être mort pour vous détendre
Le sacrifice des élites
Une petite stratégie pour mieux dormir
La comparaison entraîne-t-elle la satisfaction ?
Managez-vous pour obtenir le meilleur de vos équipes ?
Que feriez-vous dans la vie si vous saviez que vous ne pouvez pas échouer ?
Mauvaise journée ????
Système de valeurs – 4ème Partie/4 : La confrontation
Système de valeurs – 3ème Partie/4 : L’action par les valeurs
Système de valeurs – 2ème Partie/4 : La hiérarchisation des valeurs
Le Système de valeurs – 1ère Partie/4 : Le choix du Camp
Comment connaître vos valeurs peut vous rendre plus heureux – 4ème partie/4 : La tolérance
Comment connaître vos valeurs peut vous rendre plus heureux – 3ème partie/4 : Liberté
Comment connaître vos valeurs peut vous rendre plus heureux – 2ème partie/4 : L’intégrité
Comment connaître vos valeurs peut vous rendre plus heureux – 1ére partie/4 La Paix intérieure
Comment vaincre la peur de parler en public
Comment obtenir une confiance instantanée en utilisant l'ancrage de la PNL
Pourquoi les bonnes résolutions de début d’année ne donnent rien
Peut-on reprendre la maîtrise de sa vie quand c’est l’environnement qui est déstabilisant ?
Prenez le contrôle de votre réalité personnelle
La dictature de la réalité collective est-elle une fatalité ?