Alors que vous saluez 2017 avec un sentiment d’optimisme et d’excitation, je parie que vous avez un objectif ou deux derrière la tête pour la nouvelle année. Des objectifs, ou des changements personnels qui vous feraient vous sentir mieux si vous les atteigniez en 2017.

Cesser de fumer, perdre un peu de poids, courir une course de 10km, passer plus de temps avec des gens qui sont importants pour vous (indice : ce n’est probablement pas votre patron) ou même éradiquer la faim dans le monde pour la mi-mars.

Ce n’est pas mon « monde extraordinaire » de Coach de vie qui me dit que je suis presque sûr d’avoir raison. C’est simplement le fait que la fin de l’année incite de nombreuses personnes à faire le point et, au moins temporairement, à réfléchir sur leur vie (surtout les gens avisés comme vous qui prenez le temps et la peine de lire des blogs d’auto-développement comme celui-ci).

J’applaudis votre désir de faire des améliorations dans votre vie. La triste réalité est que, statistiquement parlant, vous êtes presque certainement condamné à l’échec avant même d’avoir commencé. Je sais que c’est dur, mais bon, ne tirez pas sur le messager.

J’ai vu passer un certain nombre de chiffres sur la quantité de personnes qui réussissent à faire des changements durables grâce à des résolutions de nouvelles années et il n’est jamais supérieur à 5%.

Certes, cette introduction peut vous paraître étrange venant d’un coach de vie qui est sensé vous abreuver de positivisme.

Et bien, justement, aujourd’hui nous allons parler des fondamentaux qui vous permettront de maximiser vos chances de faire partie de ces 5%.

Il y a une expression qui dit : « Si rien ne change, rien ne change » et elle décrit parfaitement la situation pour la plupart des gens prenant des résolutions de nouvelles années. Essayer avec plus de détermination de faire quelque chose qui, jusqu’à présent, a échoué n’est pas vraiment susceptible d’apporter le succès que vous pouvez imaginer. C’est possible occasionnellement, mais en règle générale, dans ces situations, cela suit une loi de rendements décroissants et ne fait qu’accroître les niveaux de frustration.

Pour faire un changement durable, vous devez faire quelque chose de sensiblement différent, et c’est justement la chose que beaucoup de gens semblent oublier. En suivant les conseils de ce post, vous allez augmenter vos chances d’atteindre vos objectifs cette année de 10 000%… au moins…

 

Écrivez-les

Je suis presque gêné d’écrire cela. Presque, mais pas tout à fait. Les objectifs écrits sont exponentiellement plus susceptibles de se concrétiser que les objectifs qui flottent juste dans votre tête.

C’est une évidence que vous connaissez sûrement déjà.

Donc, si vous le savez déjà, pourquoi n’avez-vous pas écrit vos objectifs ? (Si vous avez des objectifs écrits, pardonnez ma présomption scandaleuse et allez directement, avec ma bénédiction, au prochain paragraphe sur le changement de votre identité).

Si vous ne pouvez pas consacrer 45 à 60 minutes de votre temps pour vous asseoir et noter par écrit vos objectifs importants, alors c’est que vous n’en avez pas.

C’est une étape essentielle que les gens oublient presque toujours. Sachez bloquez une heure dans votre agenda pour vous asseoir et passer en revue vos rêves et aspirations. Vous vous souviendrez de ce moment, à la fin de 2017, comme de la meilleure heure que vous avez passée.

Accordez une attention particulière à la réflexion sur le sens de l’objectif, parce que c’est ce qui va vous garder motivé si et quand les temps deviendront plus durs.

Fixer des buts devrait être amusement et pas une corvée. C’est le reste de votre vie que vous planifiez à cette occasion. Si vous ne pouvez pas vous enthousiasmer sur vos objectifs, alors vous avez vraiment besoin de faire un sérieux examen intérieur.

 

Changez votre identité

Si vous vous voyez vous-même comme un fumeur, ô combien difficile ce sera d’arrêter de fumer. Si vous vous voyez comme une personne grosse essayant juste de perdre un peu de poids, ô combien difficile ce sera d’y parvenir.

La capacité de changer votre identité et de ne jamais être attaché à une seule identité est l’une des capacités les plus sous-évaluées dans le développement personnel. C’est aussi celle que n’importe qui peut acquérir, s’il le veut vraiment. Vous aussi, vous pouvez décider de l’identité que vous voulez adopter.

Votre identité n’est pas votre métier, ce n’est pas votre taille de robe, ce n’est pas vos enfants, ce n’est pas vos amis. Tous ceux-ci contribuent à ce que vous êtes en tant que personne, mais c’est tout ce qu’ils font, juste contribuer à un ensemble beaucoup plus grand.

Si vous essayez de changer un comportement, la chose la plus importante que vous puissiez faire pour y parvenir est de changer votre identité.

En utilisant la perte de poids comme un exemple. Si vous refusez de vous voir comme une grosse personne, mais concentrez tous vos efforts sur le fait que vous êtes par nature une personne mince, temporairement dans un corps d’une personne grosse, quel effet pensez-vous que cela aura ?

Tout à coup votre image interne est directement en conflit avec ce que vous regardez quand vous affrontez le miroir. Dans votre esprit vous êtes à un poids de santé, ce qui met en place une contradiction inconfortable entre ce que vous voyez et ce que vous croyez sur vous-même.

Heureusement, votre inconscient n’aime pas la contradiction et il ira travailler en votre nom pour vous aider à correspondre à votre image interne.

Si vous transformez votre identité et la façon dont vous vous voyez, faire des changements se fera instantanément parce que vous ne dépenserez pas toute votre énergie à lutter contre votre propre système de croyance.

Il y a un certain nombre de choses que vous pouvez faire pour vous aider, comme être conscient du langage que vous utilisez pour vous décrire aux autres et à vous-même. Faire régulièrement quelque chose qui rompt avec la façon dont vous vous voyez actuellement peut aussi être très utile. Par exemple, si vous vous voyez comme une personne timide, engagez-vous dans des activités de groupe de façon régulière.

 

Visualiser

La façon la plus efficace est d’utiliser la visualisation comme un outil pour changer la façon dont vous vous voyez. La visualisation, ça fonctionne ! C’est une méthode éprouvée et fiable pour faire un changement permanent et efficace.

La première fois que nous avons une nouvelle pensée, elle est faible et se fait saboter par des pensées et des croyances anciennes plus fortes. Cependant, chaque fois que vous repensez cette pensée, elle se renforce, car le chemin physique est de mieux en mieux défini.

De plus, si la nouvelle pensée est une croyance qui contredit celle en place, la croyance plus ancienne va s’atrophier et mourir.

Cela aide à expliquer pourquoi nous avons tendance à avoir les mêmes pensées répétées et pourquoi certaines personnes ont des difficultés à sortir du cercle vicieux de pensées négatives. La voie étant établie, c’est simplement plus facile que d’essayer de penser à quelque chose de nouveau pour former une nouvelle connexion dans le cerveau.

La visualisation est un moyen incroyablement efficace et simple pour accélérer le processus. Elle trompe l’inconscient en croyant que vous avez déjà fait quelque chose, avant que vous l’ayez fait.

La révision

Rédiger des buts est brillant. Les réviser régulièrement est encore plus brillant. Vos objectifs doivent être dynamiques et jamais figés. Vérifiez les pour vous inspirer, vous revigorer et vous motiver vous-même. Penser que vous « échouez » ou que la réussite ne vient pas aussi facilement que prévu n’est pas une excuse pour éviter de vous intéresser à vos objectifs ou les mettre tous à la poubelle.

Recadrer les pensées négatives. Si vous ne faites pas aussi bien que vous le souhaitiez, considérez les résultats que vous obtenez comme des indications, parce que c’est exactement ce qu’ils sont. Sans indications négatives ou positives, nous ne saurions jamais quand apporter des changements et quels changements apporter.

Essayez d’examiner où vous en êtes au moins une fois par mois ou même une fois par semaine. Ne devenez pas obsédé par la mesure précise de chaque paramètre. Vous aurez de bons jours et de mauvais, c’est juste comment ça et c’est la tendance générale à long terme qui compte.

Vous pouvez faire les changements que vous voulez et vous pouvez commencer à les faire chaque fois que vous êtes prêt à le faire, il n’y a aucun doute là-dessus. Ce qui est plus incertain, c’est si vous vous ennuierez à le faire et si toutes vos bonnes résolutions finiront comme étant juste des résolutions. Si c’est le cas, nous aurons la même conversation l’année prochaine à la même date.