Si vous demandez aux personnes autour de vous ce que c’est qu’être en dehors de sa zone de confort, ils vous diront, vraisemblablement, que c’est le domaine ou les aspects de leur vie dans lesquels ils se sentent mal à l’aise, mais ce n’est pas vraiment ça.

Les femmes battues sont malheureusement souvent dans leur zone de confort, même si ce n’est pas confortable.

Les soldats au combat peuvent, malgré tout, être dans leur zone de confort.

Un sauteur à ski sur le point de se lancer d’un tremplin vertigineux peut encore être dans sa zone de confort.

Parler en public pour la première fois ne signifie pas non plus que vous ayez quitté votre zone de confort.

Faire quelque chose de nouveau n’est pas nécessairement en dehors de votre zone de confort, bien que cela puisse être le cas.

Faire quelque chose qui vous fait peur n’est pas nécessairement en dehors de votre zone de confort, bien que cela puisse être le cas.

En revanche, faire quelque chose de nouveau qui vous fait peur et fait monter votre adrénaline signifie presque certainement que vous êtes sorti de votre zone de confort.

Cela ne doit pas non plus nécessairement ressembler aux exemples ci-dessus.

Où est votre zone de confort ?

Demander une augmentation ou une un rendez-vous amoureux peut être en dehors de votre zone de confort.

La publication d’un article de blog peut être en dehors de votre zone de confort.

Changer de carrière peut être en dehors de votre zone de confort.

Arrêter de procrastiner peut être en dehors de votre zone de confort.

Je ne sais pas où se trouve votre zone de confort, mais je sais deux choses.

Premièrement, plus vous en sortez, plus elle grandit et plus vous pouvez réaliser de grandes choses.

Deuxièmement, la plupart de vos principales réalisations sont accomplies en franchissant, au moins initialement, les barrières de ses limites que sont vos peurs.

Ce n’est pas confortable de partir à l’aventure avec une boule dans la gorge et un nœud dans le ventre, mais le plus souvent, vous serez heureux de l’avoir fait.

Alors, que faites-vous pour élargir votre zone de confort ?