La cohérence : outil de développement personnel

Philippe | 4 juin 2021 | 0 commentaires
Temps de lecture : 13 minutes

Vous vous demandez sans doute pourquoi je me permets d’affirmer la cohérence comme outil de développement personnel.

Parce que la vie étant fondamentalement cohérente dans tous ses aspects (c’est peut-être une affirmation gratuite, mais, selon mon expérience, cela se vérifie toujours empiriquement), développer une démarche de cohérence dans sa vie, c’est progresser dans sa compréhension des mécanismes de la vie, de SA vie, et donc vers une meilleure efficacité dans l’impact de ses actions.

 

J’aime bien la photo de cet article, car elle illustre, selon moi, la diversité de la nature des situations que l’on vit : une partie de ce qui les compose est visible, compréhensible, donc analysable (les couleurs de l’arc en ciel), et une autre partie échappe à notre perception, à notre compréhension intellectuelle, mais n’en demeure pas moins réelle et présente (le dessin des ondes).

Point n’est nécessaire de prendre d’exemple précis en la matière. Nous avons tous vécu des situations dans lesquelles nous nous sommes dit : « oui, mais ça, je ne pouvais vraiment pas le prévoir ! » Ce que l’on ne pouvait prévoir, ce sont les événements symbolisés par les ondes, alors que ceux symbolisés par l’arc en ciel sont ceux que l’on pense pouvoir contrôler.

C’est avec cette diversité de composantes qu’il nous faut évoluer en ayant comme ambition de vivre heureux.

Dans cette illustration, nous sommes le prisme qui, pour être à la fois efficace et heureux, doit faire de ce qu’il reçoit de l’extérieur quelque chose d’unique, de fort et de constructif.

A droite du prisme, c’est LA Vie. A gauche du prisme, c’est VOTRE vie. Or, nous avons trop souvent tendance à faire comme si c’était le contraire : nous croyons percevoir toutes les composantes d’une situation et, du coup… nous en faisons n’importe quoi… et ça part dans tous les sens…

 

Seul le fait de trouver sa cohérence personnelle, et de s’y tenir, peut nous permettre de tirer parti de la quintessence de notre potentiel.

Alors vous me direz : comment la cohérence est-elle possible à partir du moment où il ne nous serait pas possible de comprendre tout ou partie des composantes formant les situations auxquelles nous sommes confrontés ? Comment réagir de façon cohérente à quelque chose que l’on ne perçoit pas ?
Comment devenir un prisme ? Comment trouver et donner de la cohérence à notre vie ?

 

1/ Qu’est-ce que la cohérence ?

 

Selon le dictionnaire, le mot peut prendre trois sens :
« Union complète entre divers éléments d’un corps »
« Absence de contradiction entre des données, des idées ou des informations »
« Accord d’idées entre elles »

 

On comprend bien qu’il y a une idée de construire une concordance, si possible logique, entre plusieurs éléments qui doivent pouvoir s’accorder.

En matière de comportement, cela pourrait se traduire par : penser ce que l’on dit et dire ce que l’on pense, dire ce que l’on fait et faire ce que l’on dit.

D’accord, mais est-ce suffisant ?

Comment être cohérent dans notre pensée ? Si je pense un jour « blanc » et que j’agis en cohérence avec ma pensée du moment, mais que le lendemain je pense « noir » et que j’agis encore en cohérence avec ma pensée du moment, suis-je cohérent ? Ponctuellement peut-être, mais je ne bénéficie visiblement pas d’un système de pensée cohérent (je mets évidemment à part les changement d’avis, toujours possibles, sur des sujets de détail).

Encore plus ennuyeux : si les éléments de ma vie entre lesquels je devrais trouver une cohérence semblent être totalement contradictoires entre eux…

Je me souviens notamment de la question qui m’avait été posée, au cours d’une soirée, par un militaire, officier de marine qui, connaissant mon métier, me demanda en substance : « voilà, je suis soldat et catholique. Comment puis-je assumer moralement le fait d’être potentiellement obligé de donner la mort à quelqu’un alors que tuer est clairement contre ma religion ? »

Il m’a paru très sincère dans ce dilemme et, effectivement, il semble compliqué de trouver une cohérence entre ces deux situations systémiquement presque antinomiques.

Alors, la cohérence comme outil de développement personnel, c’est bien beau, mais est-ce toujours possible ? Quand tout semble contradictoire, comment diriger une quête de cohérence ? Si les éléments que l’extérieur m’imposent n’ont aucune concordance possible, avec quoi peut-on être cohérent ?

 

 

2/ Être cohérent avec quoi ?

J’en reviens au prisme en illustration de ce post.

Considérons que la partie droite de l’illustration représente ce que la vie nous propose, le prisme c’est moi et la partie gauche de l’illustration, c’est ce que j’ai fait de ce que la vie m’a proposé.

Comment trouver une cohérence entre des éléments aussi différents que des couleurs et des ondes ? Comment générer ce puissant flux de vie lumineux dans ma vie ?

La réponse vous paraîtra sans doute simple en apparence : il me faut, à l’intérieur de moi, un référentiel pertinent. Un référentiel qui me permette, en toute occasion, d’être cohérent avec moi-même et de rendre toute chose cohérente dans ma vie. Sans quoi je resterai un mauvais prisme.

Sans ce référentiel permanent, je suis tout simplement incapable d’être cohérent.

Je pense notamment à toutes ces personnes qui tirent une certaine fierté d’être des requins en affaires, prêt à marcher sur quiconque se met en travers de leur chemin vers la « réussite », mais qui, dans leur vie « personnelle », sont persuadés d’être des gens « bien » car ils aiment leur famille.

Je n’affirme pas que ce sont des personnes condamnables. Qui serais-je pour cela ? Je constate seulement qu’ils ont deux référentiels : l’un pour leur vie professionnelle et l’autre pour leur vie personnelle, et qu’il n’y a pas forcément une grande cohérence entre les deux.

Entre un système dont le seul objectif est la réussite matérielle et l’autre l’amour, la nature des relations que l’on tisse avec les personnes n’a pas grand-chose en commun.

Nous avons tous connu la tentation de réagir aux éléments extérieurs en s’adaptant à eux au lieu de réagir en fonction de qui nous sommes (ou voulons être). Comme si c’étaient les éléments extérieurs qui guident nos réactions et non nous-mêmes. Exemple : « il m’agresse, donc je réponds par de l’agressivité ».

Pour ceux qui se disent : « J’ai la conviction que le monde professionnel est un monde de requin. Alors je vais être un requin dans ma vie professionnelle, mais cela n’affectera pas la belle personne que je suis dans ma vie personnelle... », j’ai une mauvaise nouvelle, désolé : vous n’avez qu’une vie et vos comportements dans l’une affectent forcément qui vous êtes dans l’autre.

Mais ce n’est pas le plus important et c’est un autre débat.

Le plus important est de comprendre et d’intégrer le fait que le sens des énergies de votre vie est centrifuge et non centripète. Il part de vous.

Ce ne sont pas les éléments qui vous entourent qui définissent votre vie, c’est votre action qui créée la vie autour de vous.

Les éléments du monde extérieur ne sont que des propositions, souvent apparemment incohérentes, pour vous inciter à faire des choix de comportement. Ce sont ces choix qui construisent et constituent votre vie, et pas les propositions initiales.

C’est pour cela que disposer d’un référentiel permettant d’être cohérent dans ses choix est aussi primordial. Chaque choix nous fait progresser ou régresser en termes de développement personnel et donc de bonheur, au sens large du terme.

Une fois que l’on a dit ça, on a tout dit… et rien dit… Car, concrètement, c’est quoi un référentiel et lequel choisir qui permette une cohérence totale ?

 

 

3/ Quel référentiel choisir.

Une bonne nouvelle par rapport à ce qui a été dit précédemment : quelle que soit votre couleur de peau, votre niveau social, vos préférences sentimentales, votre religion, ou que sais-je d’autre, à un certain niveau, vous pouvez choisir qui vous êtes.

Votre référentiel guide vos choix et vos comportements. Il créé votre vie et donc qui vous êtes. Vous allez donc choisir quel référentiel vous correspond le mieux.

Selon moi, s’il existe un grand nombre de référentiels, on peut les répartir en deux grands types : les référentiels collectifs et les référentiels individuels.

 

Pour exemple, parmi les référentiels collectifs on trouvera : la religion, la tradition, l’opinion politique, le patriotisme, la loi de la République, etc.

Parmi les référentiels individuels on trouvera : ses propres envies, ses valeurs de vie, sa réussite sociale, etc.

 

Il est tout à fait possible d’avoir plusieurs référentiels, notamment un référentiel individuel et un ou plusieurs référentiels collectifs.

Si l’on souhaite faire preuve de cohérence dans sa vie, il faut toutefois que l’un d’eux soit dominant et que les autres soient subordonnés à ce référentiel dominant.

Dans une démarche assez logique, si vous considérez que votre vie est unique, il sera préférable que votre référentiel dominant soit un référentiel individuel.

En revanche, si vous considérez que vous existez avant tout par le groupe auquel vous voulez appartenir, il vous faudra privilégier un référentiel collectif.

 

 

Le problème de nombre de référentiels collectifs, c’est que, à un moment ou à un autre, ils sont dans l’incohérence et mènent à des divisions plus qu’à de l’unité.

Je n’ai pas besoin de développer le fait que les religions, quel qu’elles soient, ont mené ou mènent encore à des aberrations de comportement par certains de leurs membres : guerres de religion, terrorisme, intolérance, etc.

Les traditions ne valent pas beaucoup mieux quand elles sont suivies sans référentiel supérieur : excision, mariages forcés, mariages refusés, violences en tous genres.

Les opinions politiques sont plus souvent génératrices de division que d’unité et le peu d’unité qu’elles suscitent l’est généralement en opposition avec toutes les autres opinions politiques.

Bref, s’il n’y a pas de conscience et donc de cohérence individuelle en amont d’un référentiel collectif, ce dernier peut servir d’excuse à toutes les exactions.

 

Vous vous doutez bien que, compte tenu de mon activité de coach en développement personnel, j’ai tendance à considérer qu’un référentiel individuel est de nature à favoriser le développement personnel de façon plus efficace qu’un référentiel collectif.

Je tiens à souligner toutefois qu’une personne n’étant pas une ile isolée, indépendante de son environnement, il parait nécessaire que le référentiel individuel puisse s’accorder avec les référentiels collectifs, qu’il y ait une cohérence possible entre eux.

Alors, pour vous qui vous souciez de développement personnel, sans être dans le développement individualiste, je ne connais qu’un seul référentiel capable de mettre en cohérence tous les éléments de votre vie. Il fait partie des référentiels individuels, mais fait le lien avec les référentiels collectifs : c’est le référentiel de vos valeurs de vie. Ce sont elles qui commandent aux ondes de l’illustration de ce post.

C’est la raison pour laquelle la cohérence avec ses valeurs de vie est un outil de développement personnel majeur.

 

Reprenons l’exemple de cet officier de marine et de sa question sur la cohérence entre être militaire et être catholique, religion dont l’un des commandements est : « tu ne commettras pas de meurtre ».

Soit vous restez dans la confrontation entre deux référentiels collectifs qui s’opposent, et il semble qu’il n’y ait pas de cohérence possible, soit vous passez par le recours à un référentiel individuel et une voie peut se dessiner. Pas une voie générale, mais une voie personnelle. Pas une réponse systémique, mais spécifique à la personne.

Cette personne m’a posé la question il y a une trentaine d’années et je ne suis pas sûr que depuis cette époque, la Marine Nationale ait été massivement engagée sur des théâtres d’opérations l’ayant contraint à donner la mort à d’autres êtres humains. En revanche, il y a fort à parier qu’il ait participé à un certain nombre d’opérations de secours autour du globe : sauvetage de migrants, assistance sanitaire, etc., beaucoup plus en adéquation avec ses idéaux.

Ce que je veux dire c’est qu’en opposant des référentiels collectifs, on reste dans la démarche stérile des « si » : « S’il m’arrive cela, comment puis-je réagir en cohérence avec tel ou tel référentiel collectif ? » Ce qui est évoqué est-il déjà arrivé ? Non ? Alors vous verrez bien quand et si cela VOUS arrive. La vie n’est pas une question de probabilité.

Certes, si l’on refuse de tuer un être humain, il vaut mieux éviter de s’engager dans le GIGN ou dans les Commandos Marine, non pas pour ne pas avoir à tuer, mais pour faire autre chose de sa vie. Plus on pratique tôt la cohérence, moins on aura d’éventuels conflits à gérer. Mais il y a une différence gigantesque entre les conflits que l’on redoute et ceux qui sont réels.

 

Chaque vie est une histoire qui a sa cohérence et seules les situations concrètes la rythment de façon indiscutable. Comprendre la cohérence de sa vie c’est prendre la maîtrise des événements.

 

Vous êtes la seule personne à pouvoir définir votre référentiel personnel, le constituer, mais un accompagnement peut vous aider à le bâtir de façon cohérente pour qu’il soit efficace.

Mon conseil : définissez-vous un référentiel en termes de valeurs de vie et restez toujours cohérent par rapport à lui. Battez-vous « quoi qu’il en coûte » pour rester en ligne avec cette cohérence et vous constaterez le résultat en termes de développement personnel, de progression de niveau de conscience et d’épanouissement.

Est-ce un référentiel facile à pratiquer quand on en connait les « règles » et enjeux ? Certainement pas ! Il nécessite courage, créativité, détermination, voire obstination. Mais soyez sûr que votre bonheur, votre performance, c’est-à-dire la « meilleure version de vous-même » est à ce prix.

N’oubliez pas : la cohérence se fait à partir d’un référentiel et, si ce référentiel est bien choisi, il vous apporte la maîtrise de votre vie.

Alors, VOUS, quels sont vos référentiels et vous apportent-ils la cohérence ?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La cohérence : outil de développement personnel
Les principaux freins à l’accomplissement de soi
2021 : BONNE A…CTION !
Ces saints qui font tant de mal à l’humanité : Saint Thomas
Comment donner du sens à sa vie.
Comment changer le monde
L’Executive Coaching : coaching du résultat net ou du chiffre d’affaires ?
Intervention gouvernementale du 19 avril : une éclaircie dans ce monde si sombre
Coronavirus : le gardien des liens qui nous relient
Confinement coronavirus : faites encore mieux connaissance de vous-même et des autres.
Période de confinement : profitez-en pour apprendre à connaître l’autre différemment
Arrêter la critique systématique
Procrastination sélective et messages de l’inconscient : faites le ménage !
Comment choisir son coach en développement personnel
Pour une belle vie, une seule obligation : faire de son mieux…
Comment ne pas être l’esclave des désirs des autres.
Vous êtes confronté à quelqu’un en colère ? Profitez-en !
Les vertus du silence dans la confrontation.
Êtes-vous dans le déni d'action ? ou comment acquérir de la profondeur.
L’écoute active : améliorer sa qualité d'écoute pour éviter les conflits
Comment mieux gérer les conflits au sein de ses équipes
Quand est-il temps de mettre fin à une relation de coaching ?
Année 2020 : Attention, danger !!!
Route barrée - Quand la vie ressemble à une impasse
Pourquoi vouloir changer qui nous sommes ?
L’organisation du changement en entreprise : évolution ou adaptation
3 façons dont la vie peut vous inciter à devenir égoïste
Passage à la retraite : ne sous-estimez pas le piège !
Vous voulez vous sentir mieux dans votre vie ? Pratiquez le compliment !
Comment ne plus s’inquiéter de ce que les autres pensent de nous
Bien définir les valeurs d’entreprise : un enjeu crucial
Dépendance affective : l’amour n’est pas une marchandise…
Aime les autres comme toi-même… oui, mais c’est quoi s’aimer soi-même ?
La solitude vous pèse ? Détrompez-vous, vous n’êtes pas seul
Toute perception est réalité : 8 étapes pour changer la façon dont les autres vous voient
Développement personnel : les Bisounours face aux requins ?
Pour trouver l’âme sœur : objectif plaisir ou objectif bonheur ?
Pour changer votre travail sans changer de travail : changez d’altitude.
Tenez compte de vos spécificités pour vivre votre réalité personnelle.
La persistance flexible : une voie pour surmonter les obstacles
6 idées fausses qui vous gâchent vie (et comment les abandonner)
Coaching de vie : êtes-vous coachable ?
10 astuces pour définir ses objectifs et réussir sa carrière
Un petit exercice pour évaluer votre estime de soi
Pouvoir et autorité : l’illusion de l'accomplissement
Première impression : comment être plus populaire à l'encontre du mythe
Vous pensez trop ? Repensez vos pensées
Qu’est-ce que c’est que l’état de rupture, et pourquoi est-ce si utile ?
La résolution de conflits : l'une des compétences essentielles du dirigeant.
Pour réussir un changement, comprenez comment réagit votre cerveau
Ne chercheriez-vous pas votre bonheur au mauvais endroit ?
7 moyens simples pour gérer le sentiment de déprime
7 questions pour améliorer votre qualité de vie
Qu’est-ce qu’une entreprise « responsable » ? Part 5
Pourquoi vous avez peur et que faire ?
Qu’est-ce qu’une entreprise « responsable » ? Part 4
Top vie ! Comprendre la manière dont elle élabore ses recettes
Qu’est-ce qu’une entreprise « responsable » ? Part 3
Pour être heureux, ne faites pas confiance à votre cerveau , prenez le téléphone !
Qu’est-ce qu’une entreprise « responsable » ? part 2
Ne pas aider pour mieux aider
Qu’est-ce qu’une entreprise « responsable » ?
Comment faire reculer le seuil d’incompétence ?
Les piliers de la mission d’une entreprise responsable
Comment faire face aux pensées négatives…
Y a-t-il une cohérence entre valeurs d’entreprise et valeurs de vie ?
BONNE ANNÉE !!!!!!!!!
Noël vous sort par les trous de nez ? Ce post est pour vous.
Rétablir une culture d'entreprise dégradée comme clé d’un succès durable
Un truc qui vous bousille méchamment : les croyances erronées.
Comment parvenir à surmonter les envies néfastes ?
Comment savoir où se trouve votre zone de confort
Conversation difficile ? Répondez au lieu de réagir
Cinq étapes faciles pour développer vos compétences de leader.
Trouvez un meilleur moyen pour gérer un conflit !
Voilà une chose pour laquelle vous êtes doué et une chose pour laquelle vous ne l’êtes pas.
La vérité sur la malhonnêteté... ou l'honnêteté rendue possible.
A quoi ressemblerait votre vie si... ? 7 questions pour une meilleure vie
7 façons dont votre cerveau conspire contre vous.
Manque d’argent pour créer votre entreprise ? Voici 3 pistes qui vous aideront.
Coup de blues au boulot ? Peut-être devriez-vous changer de travail…
Vous avez choisi la disruption ??? Vous avez raison !
Comment arrêter de juger les autres ? Le jugement innovant !
La pensée positive chez les dirigeants, c'est important !
La spécificité du coaching de la souffrance
Stop aux cadences infernales ! Coaching en entreprise : la marge de rentabilité inexploitée.
Le perfectionnisme vous attire ? Evitez d'en faire trop !
Executive Coaching ou Coaching de Vie ? Quelle est la différence ?
Méfiez-vous, l’évolution personnelle n’est pas sans conséquences !
Problèmes de couple ? Allez à la rencontre de l’autre.
Utiliser les autres pour avancer !
Jusqu’où irez-vous pour avoir raison ?
Mêlez-vous de ce qui vous regarde ! Alignez intention et action
Les valeurs de vie valent-elles de sacrifier le concret ?
La bonne volonté n’excuse pas l'incompétence ou comment aider constructivement
Gérer l'échec est la seule option...
Vous n’avez qu’une seule vie, mélangez-la !
Qu'est-ce qu'une croyance auto-limitante (et comment l'éradiquer) ?
La question est : comment développer ma capacité d’influence ?...
Féminisme et développement personnel
Burnout : la compétition en œillères
7 raisons pour lesquelles l'humilité contribue à la confiance en soi
Dix conseils pour effectuer des évaluations professionnelles de qualité
Le développement personnel est-il toujours une réussite ?
Légère sensation de vulnérabilité face au regard des autres ?
A quoi tu penses ? Ou de l'importance de la prise de conscience
Plus trop de volonté à disposition ? Qu’est-ce que l'épuisement de l'ego et pourquoi est-ce si important ?
Comment le confort vous tue
Pourquoi le développement des talents en entreprise est important
Comment éviter la colère et de perdre le contrôle
La désobéissance intelligente : suscitez les commentaires constructifs
Des périodes de transition dans votre CV ? Appropriez-vous votre histoire
7 distractions stupides que tout leader devrait éliminer.
Pour surmonter la négativité, vivez la meilleure version de vous-même.
Mets tes lunettes et écoute comme ça sent bon… Tu comprends ?
Comment se sortir d’une petite embuscade post-réunion.
Pourquoi vous ne faites pas ce que vous savez que vous devriez faire.
7 réponses gagnantes pour contrer les manipulateurs maléfiques.
Comment faire face « à la crise de la quarantaine »
Comprendre la complexité : utilisez 7 axes de la pensée éthique
La stratégie Pacman ou comment s’assurer d’un mode sans échec
Victime de rumeurs sur votre lieu de travail, comment réagir ?
Vous avez un destin ! Et voilà 3 façons de commencer à l'accomplir.
Vous voulez motiver votre équipe ? Devenez coach plus que manager.
Mauvaises habitudes : la raison secrète pour laquelle elles sont difficiles à rompre.
La résilience peut-elle vous différencier en tant que leader ?
Pas trop épanoui ? 3 composants essentiels pour une belle vie.
La confiance collective dans votre entreprise... ? 5 conseils pour l’accroître
25 citations méconnues sur le développement personnel.
Les 7 saboteurs de succès à éviter dans les affaires
15 caractéristiques de votre cerveau utiles en développement personnel
Transformer l’échec en réussite : 3 réactions envers vos collaborateurs.
Les 7 péchés capitaux du développement personnel
Arrêtez les travaux forcés, retrouvez le goût de la vie, même au travail.
Pour résister aux tentations, augmentez votre volonté
Vous avez trop à faire ? Comment déléguer efficacement
Bonne année 2018 ! 14 pistes pour plus de bonheur
La méthode pour faire le bon choix : ça fonctionne !
Marre de faire le travail de vos collaborateurs à leur place ?
Comment être sûr de faire le bon choix : une méthode qui fonctionne
Vous débutez en tant que patron ? 4 pièges à éviter
Vous pensez être le champion de l'auto-sabotage ?
Pour réussir aujourd'hui dans l’entreprise, vous avez besoin de sagesse.
Contre le sentiment d’abandon : apprendre à s’aimer soi-même. Part 2/2
Vous voulez atteindre rapidement vos objectifs ?
Contre le sentiment d’abandon : apprendre à s’aimer soi-même. Part 1/2
Procrastination : qu'est-ce que cela vous coûte et comment y remédier ?
Une maladie grave peut-elle être considérée comme un cadeau ?
La négociation d’affaires : on n’attrape pas les mouches avec du vinaigre
Léger manque de confiance en soi ? Avez vous pensé au courage ?
La marque d'un grand patron : responsabilisation de ses collaborateurs
Qu’allez-vous vous dire dans votre lit, lors de votre dernière nuit sur terre ?
Optimisation du travail d'équipe : identifiez les maillons faibles.
Pourquoi l'épreuve ? Attraits et pièges du côté obscur de la force
Pourquoi l’épreuve ? Attraits et pièges du côté obscur de la force
Mauvaise nouvelle à annoncer ? Communiquez efficacement auprès de vos collaborateurs
Faites-vous trop de choses à la fois ? Les 7 points pour répondre
Échanger valeurs de vie contre problèmes, est-ce que ça vaut le coût ?
Vous connaissiez ce truc pour augmenter, de façon garantie, votre créativité ?
Si vous aviez le choix, préféreriez-vous avoir raison ou être aimé ?
Un peu submergé ?... Quelques trucs pour sortir la tête de l’eau.
Tentation de devenir végétarien ? Voici les raisons pour vous éviter d’y succomber.
La gestion du capital humain vous paraît être un casse-tête ? 9 règles simples pour vous en sortir.
Vie de couple : comment sécuriser et éviter le crash.
Besoin de résultats ? 6 Stratégies pour construire une équipe plus forte
Votre environnement vous effraie ? Voici comment éradiquer vos peurs.
Sept étapes pour une communication claire et efficace
Pour garder votre motivation au travail, suivez le guide !
Que feriez-vous si vous aviez 10 000 000 € ?
Quelques trucs pour augmenter votre estime de soi
Ne soyez pas un loser : Les 7 comportements perdants – part 7 : l’égocentrisme.
Comment améliorer votre communication en période de crise.
Ne soyez pas un loser : Les 7 comportements perdants
part 6 : le pessimisme.
Vous vouliez accroître votre productivité ?
Voilà 14 façons d’y parvenir !
Ne soyez pas un loser : les 7 comportements perdants
part 5 : la victimisation
Être mieux écouté par les autres :
9 conseils pour améliorer votre communication
Ne soyez pas un loser : les 7 comportements perdants
part 4 : l’agressivité
Burn out en approche ? Quelques conseils pour l'éviter.
Ne soyez pas un loser : les 7 comportements perdants
part 3 : l’ostracisme
Relations au travail : 5 comportements pour améliorer vos relations avec des collègues difficiles
Les 7 comportements perdants
part 2 : la critique
Leadership au féminin : les trois essentiels qu'il vous faut connaître.
Avez-vous l’influence d’un leader ?
5 points pour développer votre leadership
Ne soyez pas un loser : 7 comportements perdants à éviter - Part 1
Apportez une nouvelle vigueur dans votre travail
Vous voulez avoir des collaborateurs performants ? 7 points essentiels pour y parvenir
Besoin d'aide pour faire avancer votre carrière ???
Connaissez vous les 6 fondamentaux pour développer un avantage concurrentiel au travail ?
Comment être heureux
10 méthodes pour changer une mauvaise habitude
Le pire karma du monde
Les 7 clés du développement personnel
Surveille ton langage !
Et si l’épreuve avait un sens ? Part 2 : l'apport de la numérologie
Et si l’épreuve avait un sens ? Part 1
Contre le sentiment d’être submergé : la fragmentation
Etirer sa zone de confort ou comment maîtriser son évolution
La curiosité nous sauvera
N'attendez pas d’être mort pour vous détendre
Le sacrifice des élites
Une petite stratégie pour mieux dormir
La comparaison entraîne-t-elle la satisfaction ?
Managez-vous pour obtenir le meilleur de vos équipes ?
Que feriez-vous dans la vie si vous saviez que vous ne pouvez pas échouer ?
Mauvaise journée ????
Système de valeurs – 4ème Partie/4 : La confrontation
Système de valeurs – 3ème Partie/4 : L’action par les valeurs
Système de valeurs – 2ème Partie/4 : La hiérarchisation des valeurs
Le Système de valeurs – 1ère Partie/4 : Le choix du Camp
Comment connaître vos valeurs peut vous rendre plus heureux – 4ème partie/4 : La tolérance
Comment connaître vos valeurs peut vous rendre plus heureux – 3ème partie/4 : Liberté
Comment connaître vos valeurs peut vous rendre plus heureux – 2ème partie/4 : L’intégrité
Comment connaître vos valeurs peut vous rendre plus heureux – 1ére partie/4 La Paix intérieure
Comment vaincre la peur de parler en public
Comment obtenir une confiance instantanée en utilisant l'ancrage de la PNL
Pourquoi les bonnes résolutions de début d’année ne donnent rien
Peut-on reprendre la maîtrise de sa vie quand c’est l’environnement qui est déstabilisant ?
Prenez le contrôle de votre réalité personnelle
La dictature de la réalité collective est-elle une fatalité ?
06 14 83 60 30
109 boulevard de Sébastopol
75002 Paris
98 avenue de la République
93300 Aubervilliers
N'hésitez pas à me contacter,
je vous répondrai très vite !
Contactez-moi
©2021 Philippe Maitre - Conception : Infomaster
phone-handsetmap-markermagnifiercross