L’une des difficultés, pour beaucoup de personnes, avec le coaching de vie et le développement personnel est de faire le premier pas.
Souvent, les nouveaux clients ont un discours dans lequel ils ne semblent tout simplement pas faire ce qu’ils savent qu’ils doivent faire pour arriver là où ils veulent aller. En fait, c’est souvent la raison pour laquelle les gens viennent à moi pour du coaching. Ils savent quoi faire à un niveau intellectuel, ils ont parfois lu des livres d’auto-développement, mais ils ne savent vraiment pas comment rompre leurs modèles négatifs.
Le principal problème dans ce cas est la motivation : être capable de passer de l’envie d’agir à l’action elle-même.
On se réfère à la croyance que, peut-être, on devrait changer car on sait que le changement serait bénéfique, mais on ne pense pas vraiment avoir un fort désir de le faire. C’est extrêmement commun chez les personnes que je vois et je dois dire honnêtement que ce n’est pas un obstacle facile à surmonter. À un moment donné, le désir de changer doit être présent.
Tout d’abord, permettez-moi de dire que je crois que personne ne manque de motivation en soi dans sa vie. Peu importe la façon dont vous pensez être motivé, si je laisse tomber une paire de crabes vivants dans vos sous-vêtements, vous trouverez un moyen de les en sortir très vite.
Cela démontre que la motivation existe. C’est juste que vous avez peut-être parfois des difficultés à y accéder. Cela pose donc la question : comment puis-je y accéder ?
La réponse est problématique parce qu’elle peut varier en fonction de l’individu, je vais donc adopter une approche générique.
1. Comprendre vos valeurs
Sans connaissance de vos valeurs, il est totalement aléatoire de vouloir prendre une direction qui vous convienne. Tous les chemins mènent à Rome, vous me direz, mais s’il est possible d’éviter de faire dix tours complets du globe avant d’y arriver, c’est quand même mieux…
Quand elles ont été correctement travaillées, il n’y a pas de plus grand motivateur que les valeurs de vie car elles sont capables de donner un sens profond à toute action. Elles enracinent l’action dans le fondamental et, de ce fait, rendent celle-ci naturelle et évidente.
Ne sous-estimez pas ces quelques mots. Si vous ne vivez pas selon des valeurs conscientes qui vous soient propres, je vous garantis que cela génèrera au mieux une frustration et, au pire, des problèmes encore plus importants.
2. Modifiez votre identité
Lorsque Robert De Niro a fait « Raging Bull » en 1980, il a dû prendre plus de 25 kilos pour jouer Jake la Motta dans sa version âgée. C’est beaucoup de poids à prendre et, même si j’admets que ce doit être très défoulant de manger autant, ça doit être beaucoup moins agréable de devoir le perdre ensuite. Il semble pourtant que De Niro n’ait pas eu tant de problème que ça à le faire. Et selon vous pourquoi ?
La raison est vraiment simple. Je peux vous garantir que De Niro ne s’est jamais vu comme un gros type. Son identité est d’être une personne mince qui portait un peu d’excédent de bagage pendant une courte période. Il n’y avait aucun souci de maigrir ni de grandes interrogations sur « essayer de revenir à son poids normal ». C’était un sujet réglé avant qu’il ne commence et la question était de savoir quand, plutôt que si.
La plupart des personnes ne réfléchissent pas comme ça. Leur identité est comment elles se voient sur le moment et quand elles veulent faire des changements, elles ne se sentent pas bien, se retirent de leurs objectifs et restent dans leur zone de confort.
Commencez à vous considérer comme la personne que vous voulez être. Chaque matin et chaque soir, visualisez-vous comme vous souhaiteriez être.
Cela vous semblera peut-être bizarre au début, mais réalisez que c’est le véritable vous et que la situation dans laquelle vous vous trouvez n’est que transitoire.
3. Faites attention à votre langage
Utilisez un langage axé sur les objectifs positifs. Ce post vous expliquera pourquoi cela est d’une importance vitale et quoi faire.
4. Utilisez l’ancrage
L’ancrage peut certainement vous aider à vous motiver pour faire les bons choix. Il y a des explications de ce qu’est l’ancrage et de ce qu’il peut faire ici.
5. Fabriquez de la motivation
Avez-vous des enfants, un partenaire ou même des parents que vous souhaiteriez rendre fiers de vous ? Pouvez-vous faire un pari avec un ami ? Recherchez les moyens qui pourraient faire intervenir d’autres personnes pour vous garder motivé jusqu’à l’action.
6. Amusez-vous
Si vous commencez par un sentiment de peur, vous aurez probablement du mal à réussir. En revanche, si vous abordez cette expérience d’une manière ludique en étant désireux de passer un bon moment et d’en apprendre davantage sur vous-même, vous augmenterez de manière exponentielle vos probabilités de réussir.
7. Obtenez de l’aide
Que diriez-vous d’embaucher un coach de vie ou un prof personnel de gym ? Ce n’est pas gratuit, certes, mais que sont quelques centaines d’euros d’investissement si vous en tirez bénéfice pour le reste de votre vie ?